Relations entre l'Iran et le Pakistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Relations entre l'Iran et le Pakistan
Drapeau de l'Iran
Drapeau du Pakistan
Iran et Pakistan
Iran Pakistan

Les relations entre l'Iran et le Pakistan remontent en août 1947, lorsque l'Iran a été l'un des premiers États à reconnaître l'indépendance du Pakistan vis-à-vis du Raj britannique.

76 % des Pakistanais voient l'Iran positivement, faisant ainsi du Pakistan la nation la plus pro-iranienne au monde[1].

Les deux pays sont membres du D-8, de l'Organisation de coopération économique (ECO) et sont observateurs de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

Histoire des relations irano-pakistanaises[modifier | modifier le code]

Le projet de pipeline traversant l'Inde, le Pakistan et l'Iran.

La coopération bilatérale s'est développée pendant la guerre froide lorsque l'Iran a soutenu le Pakistan face à l'Inde. Le Pakistan a fourni de son côté un soutien militaire à l'Iran durant la guerre Iran-Irak (1980-1988). Depuis les années 2000, les relations irano-pakistanaises se sont normalisées et continuent de se renforcer à la fois dans les domaines économique et militaire.

Les armées iranienne et pakistanaise luttent ainsi conjointement contre le narcotrafic et les talibans le long de leur frontière commune. Elles ont aussi collaboré contre des insurgés indépendantistes de la région du Baloutchistan, partagée entre les deux pays (voir guerres baloutches).

Les bonnes relations entre l'Arabie saoudite et le Pakistan ont souvent été un frein au développement des relations irano-pakistanaises.

En février 2019, 27 soldats iraniens sont tués dans une attaque au Sistan-et-Baloutchistan, une région qui abrite une mouvance islamiste anti-régime. S'en prenant implicitement à l'Inter-Services Intelligence, l'ayatollah Ali Khamenei dénonce le « rôle des agences de renseignement de pays régionaux et trans-régionaux ». Le major-général Mohammad Ali Jafari accuse nommément le gouvernement pakistanais d'avoir abrité le groupe responsable de l'attaque. Après des rencontres avec le président pakistanais, les deux pays créent une force conjointe d'intervention rapide pour combattre le terrorisme à la frontière[2].

Relations économiques et énergétiques[modifier | modifier le code]

Les échanges bilatéraux passent de 500 millions de dollars USD en 2005 à 1,4 milliard de dollars en 2009. Un projet de pipeline traversant les deux États a enfin été inauguré en 2012 et doit être terminé en décembre 2014[3]. Le 29 janvier 2013, le consul général américain Michael Dodman a menacé le Pakistan de sanctions économiques s'il n'abandonnait pas le projet[4].

Le projet a été interrompu, notamment à cause du désengagement indien et des pressions et sanctions américaines. Le gouvernement espère pourtant toujours en septembre 2018 reprendre le projet[5], qui est par ailleurs concurrencé par le gazoduc Turkménistan–Afghanistan–Pakistan–Inde.

Tableau comparatif[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Iran Iran Drapeau du Pakistan Pakistan
Population 77 356 669 180 440 005
Superficie 1 648 195 km² 796 095 km²
Densité 48/km² 226,6/km²
Capitale Téhéran Islamabad
Plus grande ville Téhéran Karachi
Gouvernement République islamique, théocratie et État unitaire République islamique, fédérale, parlementaire démocratique
Langue officielle Persan Ourdou, anglais
Religions principales 98 % Islam (90 % chiisme 8 % sunnisme), 2 % autres 95 % Islam (75 % sunnisme, 20 % chiisme), 1,6 % christianisme, 1,6 % hindouisme, 2 % autres
PIB (nominal) 496 243 milliards USD (6 445 $ per capita) 230 525 milliards (1 410 $ per capita)
PNB 1 006 540 milliards USD 514 559 milliards USD

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Iran is popular in Pakistan, overwhelmingly disliked everywhere else, The Washington Post, 11 janvier 2013
  2. Christophe Jaffrelot, « Alliances insolites autour de la mer d’Oman », sur Le Monde diplomatique, (consulté le 1er septembre 2019)
  3. (en) Iranian gas will start flowing from December 2014: Dr Asim Hussain, International Herald Tribune, 4 septembre 2012
  4. (en) US warns Pakistan of sanctions over Iran gas pipeline deal, The News International, 29 janvier 2013
  5. (en) PTI govt committed to implement Iran-Pakistan gas pipeline project sur The News International, 13 septembre 2018

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :