Relations entre l'Allemagne et la Croatie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Relations entre l'Allemagne et la Croatie
Drapeau de l'Allemagne
Drapeau de la Croatie
Allemagne et Croatie
     Allemagne      Croatie
Ambassades
Ambassade d'Allemagne en Croatie
  Ambassadeur Thomas Schultze
  Adresse Ulica grada Vukovara 64, 10000 Zagreb
  Site officiel
Ambassade de Croatie en Allemagne
  Ambassadeur Gordan Grlić Radman
  Adresse Ahornstrasse 4, 10787 Berlin
  Site officiel
Rencontres sportives
Football Rencontres

Les relations entre l'Allemagne et la Croatie sont les relations bilatérale entre l'Allemagne et la Croatie, deux États membres de l'Union européenne. La Croatie a une ambassade à Berlin et cinq consulats à Düsseldorf, Francfort-sur-le-Main, Hambourg, Munich et Stuttgart tandis que l'Allemagne a une ambassade à Zagreb et un consulat honoraire à Split.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ambassade de Croatie en Allemagne (Berlin).

Indépendance de la Croatie (1991-1995)[modifier | modifier le code]

En 1991, la République fédérale d'Allemagne nouvellement réunifiée a joué un rôle actif dans la reconnaissance européenne de l'indépendance de l’État croate. Les relations entre les deux pays ont été établies le .

Cette reconnaissance rapide a fait l'objet de critiques car elle fut considérée comme un frein à une résolution globale des conflits en Yougoslavie. L'ancien ministre fédéral des Affaires étrangères allemands Hans-Dietrich Genscher, estimait alors que seule la décision d'acter la reconnaissance de la Croatie avait été prise rapidement en Allemagne et celle-ci se serait étroitement coordonnée avec ses partenaires européens[1].

La guerre de Croatie ne put être empêchée par la diplomatie allemande qui, partisane de l'indépendance du pays, s'engagea dans un engagement humanitaire pour les victimes de guerre croate. Durant cette période, de nombreux Croates sont venus en Allemagne comme réfugié et constitue désormais une part importante de la population allemande.

Fin de la guerre de Croatie et intégration dans les structures européennes (1995-2013)[modifier | modifier le code]

Les efforts de la communauté internationale pour la paix en Croatie ont pris fin par l'accord d'Erdut de 1995.

En conséquence, l'Allemagne a cherché à intégrer la Croatie dans les structures européennes. Depuis 2009, l'État est membre de l'OTAN.

Depuis l'adhésion croate à l'Union européenne (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

La Croatie a rejoint l'Union européenne le 1er janvier 2013.

Diasporas[modifier | modifier le code]

Selon les données de l'Office fédéral allemand de la statistique pour 2008, 223 056 ressortissants croates vivaient en Allemagne à cette époque[2]. Dans le recensement croate de 2001, 2 902 personnes se sont déclarées d'origine ethnique allemande. La minorité « Allemands et Autrichiens » est officiellement reconnue en Croatie.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) « Kein Alleingang bei der Anerkennung Sloweniens und Kroatiens », faz.net,‎ (lire en ligne)
  • Statistisches Bundesamt Deutschland, « Statistiques », sur Statistisches Bundesamt Deutschland,

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]