Reinhart Ahlrichs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un chimiste
Cet article est une ébauche concernant un chimiste.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Reinhart Ahlrichs
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
HeidelbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction
Docteur honoris causa de l'université Humboldt de Berlin (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Reinhart Ahlrichs, né le à Göttingen et mort le [1] à Heidelberg, est un chimiste théoricien allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reinhart Ahlrichs fut diplômé d'un master en sciences en 1965 de l'université de Göttingen[1] où il étudiait la physique, puis obtint un doctorat en 1968 sous la direction de Werner Bingel (de). Il fut professeur assistant à Göttingen sous la direction de Werner Kutzelnigg (en) en 1968-1969[1] puis effectua un post-doctorat en 1969-1970 sous la direction de C.C.J. Roothaan à l'université de Chicago.

Après une autre période comme assistant entre 1970 et 1975 à Karlsruhe, Reinhart Ahlrichs fut nommé professeur de chimie théorique à l'université de Karlsruhe en 1975[1]. Il dirige également un groupe de recherche à l'Institut de nanotechnologie de l'université[2],[1], groupe à l'origine du code TURBOMOLE (en) entre autres. Il est l'auteur de plus de 230 publications scientifiques[3], et fait partie du comité éditorial de plusieurs revues.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (de) « Reinhart Ahlrichs, 1940-2016 », sur iaqms.org (consulté le 28 février 2017) [PDF]
  2. (de) Institut de nanotechnologie (INT)
  3. (en) « Reinhart Ahlrichs », Membres de l'IAQMS (consulté le 15 juillet 2010)
  4. (de) « Ehrendoktorwürden - 2015 - Reinhard Ahlrichs », sur hu-berlin.de (consulté le 28 février 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]