Reinhard Kleist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Reinhard Kleist est un auteur de bande dessinée allemand. Il a reçu trois fois prix Max et Moritz, dont en 2018 le prix du meilleur auteur germanophone, et ses bandes dessinées sont traduites dans de nombreuses langues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né en 1970 à Hürth en Allemagne. Après des études de graphisme et de design à la Fachhochschule de Münster, il s'installe 1996 à Berlin. Il partage son atelier au Berlin-Prenzlauer Berg avec d'autres auteurs de BD berlinois, notamment : Mawil, Fil & Naomi Fearn (de)[1].

Bibliographie française[modifier | modifier le code]

  • Berlinoir (scénario de Tobias O. Meissner) tome 1 et 2, Akileos 2003 et 2004
  • Les rats dans les murs, Akileos Collection Regard Noir & Blanc 2004
  • Johnny Cash Dargaud 2008
  • Castro Casterman Écritures 2012[2]
  • Le Boxeur Casterman Collection Écritures 2013[3]
  • Rêve d'Olympe, La Boîte à bulles 2016[4]

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Prix Max et Moritz de la meilleure bande dessinée de langue allemande pour Les Rats dans les murs et autres nouvelles d'après H.P. Lovecraft (avec Roland Hueve)
  • 2007 :
    • Prix Peng ! de la meilleure bande dessinée allemande pour Jonny Cash
    • Publikumspreis Sondermann pour Johnny Cash
  • 2008 :
    • Prix Max et Mortiz de la meilleure bande dessinée de langue allemande pour Johnny Cash
    • Prix ICOM (de) pour The Secrets of Coney Island
  • 2013 :
  • 2016 : Prix Gustav-Heinemann-Frieden[6]
  • 2018 : Drapeau : Allemagne Prix Max et Moritz du meilleur auteur germanophone de bande dessinée

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Kleist », sur Dargaud (consulté le 20 mars 2016)
  2. « Casterman - Castro », sur Casterman (consulté le 20 mars 2016)
  3. « Casterman - Le Boxeur », sur Casterman (consulté le 20 mars 2016)
  4. « « Rêve d’Olympe » par Reinhard Kleist | BDZoom.com », sur bdzoom.com (consulté le 6 juillet 2016)
  5. http://www.lyonbd.com/actualites/35/and-the-winner-is--/
  6. « Gustav-Heinemann-Friedenspreis 2016 geht an Reinhard Kleist | CARLSEN Verlag », sur www.carlsen.de (consulté le 6 juillet 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]