Reina Lewis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Reina Lewis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Reina Lewis, née en 1963, est une historienne de l'art et féministe contemporaine.

Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les peintres orientalistes, l'orientalisme et ses thèmes et le rôle des femmes dans ce mouvement artistique. Elle est également professeur à l'University of East London. Reina Lewis critique les modes de représentations des femmes dans l'orientalisme et interroge ses apports politiques. Ses travaux se situent à l'intersection des études sur le genre, la sexualité et les études post-coloniales.

Dans le Feminist postcolonial theory, elle démontre les rapports entre le féminisme et le post-colonialisme. Cette étude s'inscrit ainsi dans le domaine récent du féminisme postcolonial[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Gender, modernity and liberty. Middle Eastern and Western women's writings, a critical sourcebook, (éd.) Reina Lewis and Nancy Micklewright, London, I.B. Tauris, 2006.
  • Rethinking orientalism : women, travel and the Ottoman harem, I. B. Tauris, 2004.
  • Feminist postcolonial theory. A reader, (éd.) Reina Lewis and Sara Mills, Taylor & Francis, 2003
  • Gendering Orientalism. Race, Feminity, and Representation, Routledge, 1996.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. S'écrit aussi "Post-colonial" parce que l'on trouve les deux formes dans plusieurs ouvrages.