Reichsleiter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Reichsleiter (« gouverneur du Reich »), était le deuxième grade politique le plus élevé du parti nazi, après celui de Führer uniquement. Le titre de Reichsleiter était également un rang paramilitaire, et le grade le plus élevé de toutes les organisations nazies. Les Reichsleiters ne rendaient compte qu'à Adolf Hitler, et en recevaient des ordres pour le domaine dont chacun était responsable. L'assemblée des 18 Reichsleiters constituait le Reichsleitung du parti nazi, qui siégeait initialement à la Braunes Haus (« maison brune ») à Munich. Certains Reichsleiters étaient également membres du gouvernement du Troisième Reich et tous ou presque également Obergruppenführer, soit général dans la SS et dans sa branche militaire, la Waffen-SS (il semble que le premier ministre de l'Intérieur, Wilhelm Frick, n'avait pas de rang chez la SS).

Liste des Reichsleiters[modifier | modifier le code]

Voici la liste des Reichsleiters telle qu'elle apparaît dans l'almanach du parti nazi :