Reginald Rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rose.
Reginald Rose
Naissance
Manhattan, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 81 ans)
Norwalk, Connecticut, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale

Reginald Rose, né à Manhattan, New York, le et mort le à Norwalk, au Connecticut, est un écrivain, dramaturge et scénariste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études supérieures au City College of New York avant de servir dans l'Armée de terre des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après le conflit, il travaille comme scénariste de film, puis comme scripteur lors des deux premières décennies de la télévision américaine. Son écriture se singularise par le traitement tout en finesse qu'il imprime à l'évocation de problèmes sociaux et politiques controversés. Fondé sur l'efficacité, une documentation précise et des dialogues réalistes, ses œuvres contribuent à imposer le style naturaliste de la télévision américaine.

Au théâtre, il est surtout connu pour être l'auteur de Douze Hommes en colère, pièce en deux actes, créée en 1953. L'adaptation de cette œuvre au cinéma par Sidney Lumet sous le même titre remporte un Ours d'or au Festival de Berlin 1957.

Il est également le scénariste de treize épisodes de la série télévisée américaine Les Accusés et, seul ou en collaboration, de plusieurs films, dont L'Homme de l'Ouest (1958) d'Anthony Mann et Le Commando de sa Majesté (1980) d'Andrew V. McLaglen.

Sa mort, en 2002, est causée par des complications liées à une insuffisance cardiaque.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • The Porcelain Year (1950)
  • Twelve Angry Men (1954)
    Publié en français sous le titre Douze hommes en colère, traduit par André Obey, Paris, L'avant-scène no 184, 1958
    Publié en français sous le titre Douze hommes en colère, nouvelle traduction par Attica Guedj et Stephan Meldegg, Paris, L'avant-scène, 1997
  • Black Monday (1962)
  • Dear Friends (1968)
  • This Agony, This Triumph (1972)

Scénarios pour le cinéma[modifier | modifier le code]

Adaptations de son théâtre[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]