Reg Park

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Park.
Reg Park
Laura Efrikian and Reg Park.jpg

Reg Park dans Hercule à la conquête de l'Atlantide

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Reg Park, (né Roy Park, le à Leeds, Royaume-Uni, et mort le ) à Johannesbourg, en Afrique du Sud, est un culturiste et acteur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il remporte à trois reprises, en 1951, 1958 et 1965, le titre de Mr. Univers de la National Amateur Bodybuilders Association (NABBA) (fédération internationale britannique). À 42 ans, en 1970, il termine encore 2e du même concours (Mr Univers professionnel) derrière Arnold Schwarzenegger.

Il ouvre plusieurs salles de culture physique en Afrique du Sud, où il s'installa en 1958, crée des magazines culturistes et commercialise divers produits liés au développement musculaire. Opposé à l'utilisation de tous les produits dopants, il faisait confiance, pour entretenir son physique, à un entraînement très rigoureux et à une alimentation saine et variée. Selon ses besoins du moment, son poids variait entre 97 et 112 kg pour une taille de 1,85 m. D'abord attiré par les exploits de force, il chercha par la suite à satisfaire un développement harmonieux mais moins extrême.

De 1961 à 1965 il tourne cinq films en Italie avec des réalisateurs comme Vittorio Cottafavi, Antonio Margheriti et Mario Bava, tous dans le registre, alors très en vogue, du péplum, à la suite de l'Américain Steve Reeves, son vainqueur lors du Mr Univers 1950. Si la carrière au cinéma de Reg Park est brève et marque moins les esprits que celle de Reeves, elle n'en reste pas moins mémorable pour avoir regroupé cinq des titres les plus originaux du genre. Ainsi, par son physique robuste et sa présence rassurante, Reg Park incarne parfaitement une idée populaire du personnage d'Hercule et comble les attentes du public.

Il est l'un des modèles et amis intimes d'Arnold Schwarzenegger que sa carrière de bodybuilder et d'acteur inspira fortement[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Arnold's perspectives », www.schwarzenegger.com, (consulté le 25 février 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]