Aller au contenu

Refuge de la Charpoua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Refuge de la Charpoua
Illustration du refuge.
Le refuge de la Charpoua au pied de l'aiguille Verte.
Altitude 2 841 m
Massif Massif du Mont-Blanc (Alpes)
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Inauguration 1904
Propriétaire Compagnie des guides de Chamonix
Gérant Lucie Dunand
Capacité 12 couchages
Coordonnées géographiques 45° 55′ 27″ nord, 6° 57′ 19″ est[1]
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Refuge de la Charpoua
Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie
(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Refuge de la Charpoua
Refuge de montagne

Le refuge de la Charpoua ou refuge Charlet est un refuge du versant français du massif du Mont-Blanc, au pied des Drus et de l'aiguille Verte.

Caractéristiques

[modifier | modifier le code]

Il n'a qu'une seule pièce, tient plus de la cabane et ne peut accueillir que 12 personnes.

Une cabane est construite, entre décembre 1903 et juillet 1904, par ce qui est alors le Club des sports alpins de Chamonix. Quelques hommes montent des planches de mélèze jusqu'au rognon de la Charpoua où est érigé le refuge.

N'ayant subi que des aménagements mineurs en 118 ans, il ferme ses portes le pour être reconstruit au même emplacement avec une ouverture du nouveau bâtiment prévue au printemps 2023[2].

En 2022, il fait l'objet d'un film The High Life, The Final Season of Chamonix's Oldest Refuge disponible sur Youtube[3].

L'accès se fait depuis le Montenvers, en traversant la Mer de Glace, pour rejoindre le chemin des balcons de la Mer de Glace. L'accès a été modifié en 2016[4].

Les glaciers du Tacul et du Géant vus depuis le refuge.

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. « Haute-Savoie : Le plus vieux refuge des Alpes ferme avant destruction », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « The High Life | The Final Season of Chamonix's Oldest Refuge » (consulté le )
  4. « Nouvel acces refuge de la Charpoua et balcons de la Mer de Glace », La Chamoniarde (consulté le )