Red Wattle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 5 novembre 2016 à 21:00 et modifiée en dernier par Astirmays (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Red Wattle
Image illustrative de l’article Red Wattle
Région d’origine
Région Drapeau des États-Unis États-Unis
Caractéristiques
Taille Moyenne
Robe Rouge
Autre
Utilisation Viande

Le red wattle est une race porcine des États-Unis.

Origine[modifier | modifier le code]

Cette race est issue d'une population porcine de Nouvelle-Calédonie introduite par les Français à la Nouvelle-Orléans au début du XVIIIe siècle.

Sa viande maigre lui a coupé les marchés à l'époque ou le lard salé et séché était une matière grasse recherchée pour transporter dans les vastes espaces de l'ouest[1].

La race quasi disparu a été retrouvée à l'état semi sauvage dans une forêt à l'est du Texas dans les années 1970. Une seconde source est issue également d'un groupe marron. Cette redécouverte d'une race à viande maigre a créé un engouement dans les années 1980, mais trois associations géraient chacune une population et le registre généalogique unifié n'a pas vu le jour. Des 272 animaux recensés en 1990, il n'en restait que 42 en 1999[2].

La race est en danger de disparition et a été répertoriée dans l'arche du goût de l'association slow food[3]

Morphologie[modifier | modifier le code]

Photo couleur d'une truie rousse dans la paille avec sa nombreuse portée accrochée aux mamelles.
Truie allaitante au barbillon bien visible sur le cou.

C'est une race rouge à longs poils durs. La couleur va du roux vif au brun sombre, presque noir.

La tête est fine avec un groin long, des oreilles droites à pointes pendant vers l'avant. Elle a la particularité d'avoir des barbillons de peau qui pendent dans le cou.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

Élevage[modifier | modifier le code]

Les animaux sont rustiques, tolérants au soleil et actifs dans leur recherche de nourriture. Adaptables dans des climats très variés, ils sont parfaitement adaptés à l'élevage extensif en plein air.

La truie est fertile avec des portées de 10 à 15 porcelets qu'elle nourrit bien grâce à une bonne lactation. Les jeunes grandissent vite. La mère est docile[2].

Production[modifier | modifier le code]

Elle donne une viande de grande qualité gustative et maigre. C'est une race vigoureuse en métissage qui confère ses qualités à sa descendance[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Red wattle », Site « ansi.okstate.edu » de l'Université d'Oklahoma (consulté le )
  2. a b et c (en) « Red wattle hog hog », Site « livestockconservancy.org» de l'association de conservation de l'élevage (consulté le )
  3. (en) « red wattle hog », Site « slowfoodusa.org » (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]