Record locking

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le record locking est une technique empêchant l'accès simultané aux données d'une base de données, afin d'éviter les incohérences.

L'exemple classique est la démonstration avec 2 commis de banques tentant de mettre à jour simultanément le même compte en banque pour 2 transactions distinctes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gray, Jim & Reuter, Andreas (1993), Distributed Transaction Processing: Concepts and Techniques, Morgan Kaufmann, pp. 375–437, (ISBN 1-55860-190-2)