Recherches logiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Recherches logiques (publiées sous le titre Prolégomènes à la logique pure) est un ouvrage du philosophe allemand Edmund Husserl paru en 1900-1901. Considéré comme l'ouvrage fondateur de la phénoménologie, ces « recherches » constituent une mise au point faite par l'auteur lors de deux périodes de leçons données à Halle (Saale) au cours de l'été et de l'automne 1896.

Le titre Logische Untersuchungen suggère la recherche d'une connaissance des fondements (Begründung).

Description du tome I[modifier | modifier le code]

L'ouvrage est composé de 11 chapitres. Sa traduction a été commencée en français par le philosophe et diplomate Hubert Élie, et finie avec la collaboration de Lothar Kelfel et René Schérer.

  • Chapitre I : traite de la logique en tant que discipline normative et spécialement comme discipline pratique
  • Chapitre II : l'auteur situe la logique parmi les disciplines théoriques qui fondent les disciplines normatives
  • Chapitre III : critique le psychologisme philosophique, ses arguments et sa prise de position à l'égard des objections habituelles de la pensée adverse
  • Chapitre IV : traite des conséquences empiristes du psychologisme qui sont abordées, notamment l'idée d'une rationalité naturelle
  • Chapitre V : interprétation psychologique des principes logiques, en prenant pour référence la théorie de John Stuart Mill
  • Chapitre VI : traite des syllogismes
  • Chapitre VII : traitent du psychologisme en tant que relativisme sceptique, notamment dans des paragraphes visant le scepticisme individuel, le relativisme et l'anthropologisme (ces paragraphes sont souvent donnés en référence de ce que Husserl désigne par préjugés psychologistes)
  • Chapitre VIII préjugés psychologistes
  • Chapitre IX : le principe de l'économie de la pensée
  • Chapitre X : traites critiques
  • Chapitre XI : l'idée de la logique pure

Description du tome II[modifier | modifier le code]

  • Recherche I : expression et signification
  • Recherche II : abstracta et concreta, modalités intentionnelles
  • Recherche III : de la théorie des touts et des parties
  • Recherche IV : l'idée de la grammaire pure
  • Recherche V : des vécus intentionnels et de leurs contenus

Description du tome III[modifier | modifier le code]

  • Recherche VI : éléments d'une élucidation phénoménologique de la connaissance
    • Section I : les intentions et les remplissements objectivants
    • Section II : intuitions sensibles et intuitions catégoriales

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Recherches logiques
    • T. I (1900) : Prolégomènes à la logique pure. Trad. par Hubert Élie, Arion Lothar Kelkel & René Schérer, Paris, PUF, 1969 ; 2e éd. (1961), 304 p.
    • T. II (1901), vol. 1 : Recherches pour la phénoménologie et la théorie de la connaissance. Recherches I et II. Trad. par Hubert Élie, Lothar Kelkel & René Schérer, Paris, PUF, 1961, 284 p.
    • T. II, vol. 2 : Recherches pour la phénoménologie et la théorie de la connaissance. Recherches III, IV et V. Trad. par Hubert Élie, Lothar Kelkel & René Schérer, Paris, PUF, 1962, 379 p.
    • T. III : Éléments d'une élucidation phénoménologique de la connaissance. Recherche VI. Trad. par Hubert Élie, Lothar Kelkel & René Schérer, Paris, PUF, 1963, 308 p.