Recherche en design

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La recherche en design est la tentative visant à faire du design une discipline scientifique. Si cette tentative est déjà bien avancée à l'international, notamment dans les pays anglo-saxons (Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande), mais aussi aux Pays-Bas, en Italie, en Scandinavie, en Turquie, au Japon, en Corée, ou encore au Brésil, elle n'en est qu'à ses débuts en France et dans la francophonie.

Histoire de la recherche en design[modifier | modifier le code]

Déjà dans les années 1920, le mouvement De Stijl (centré sur la structure et l’orthogonalité) et les idées de Le Corbusier sur l’architecture moderne (qui défend l’idéal rationaliste de la machine) font souffler un vent de rigueur scientifique dans la manière de faire du design. Plus tard, en 1947, dans un texte publié aux États-Unis dans le Magazine of Art, Walter Gropius pose la question : « Existe-t-il une science du design (is there a science of design) ? ». Mais c’est sous l’influence du New Bauhaus de Chicago et surtout de l’école de design d’Ulm (Hochschule für Gestaltung), qui accorde une place centrale aux sciences et aux méthodes, que la tentative pour faire du design une discipline scientifique prend réellement forme, à partir des années 1960, avec le mouvement des Design Methods.

Initié en 1962 à Londres par le colloque du même nom, ce mouvement se développe rapidement, avec plusieurs dates-clés :

  • en 1964, la création du premier département de Recherche en Design au Royal College of Art (qui acquiert le statut d’université en 1967) ;
  • en 1966, la création de la Design Research Society (DRS) au Royaume-Uni ;
  • en 1967, le début de la lettre d’information du Design Methods Group (DMG) à l’Université de Californie à Berkeley ;
  • en 1969, la publication du livre de Herbet A. Simon, Les sciences de l’artificiel.

Ce qui anime ce mouvement, c’est précisément l’idée de faire entrer le design dans le giron de la science[1].

D'après Alain Findeli, professeur à l'école de design industriel de l'université de Montréal, pionnier de l'épistémologie francophone de la recherche en design, « La recherche en design est une recherche systématique de connaissance et d’acquisition de connaissances en rapport avec l’écologie humaine généralisée envisagée du point de vue du mode de pensée propre au designer [from a designerly way of thinking], c’est-à-dire dans une perspective orientée-projet »[2]. À sa suite, Stéphane Vial a proposé de parler de « sciences du design » pour définir le champ interdisciplinaire constitué par la recherche en design, une appellation qui vise un champ au moins aussi large que celui des Design Studies au sens anglo-saxon : « Les sciences du design ont pour objet l’acte de design, c’est-à-dire l’acte du projet en régime de conception et en régime de réception »[3].Findeli

C'est pourquoi la recherche en design comporte de nombreux champs disciplinaires. Par exemple il n'est pas rare de voir un sociologue intervenir dans un projet de design. On note aussi un certain nombre de publications portant sur le design en lien avec un secteur de recherche[4], sur la gestion du design[5], etc.

Si une partie de la recherche en design provient de chercheurs à la périphérie du monde du design[6] (sociologie, sciences de gestion, sciences industrielles...), on note aussi un certain nombre de chercheurs s'étant spécialisés sur le design et exerçant dans des écoles de design[7].

Les organismes de recherche en design[modifier | modifier le code]

Les Ateliers de la Recherche en Design[modifier | modifier le code]

Les Ateliers de la Recherche en Design[8] se tiennent deux fois par an et réunissent des chercheurs francophones travaillant sur le design. Voici un extrait du mot d'Alain Findeli quant aux objectifs de ces ateliers[9] :

  • « Faire un état des lieux de la diversité et de la richesse des initiatives actuelles dans le domaine de la recherche en design en France et, dans un second temps, dans la Francophonie (Suisse, Belgique, Québec, etc.). »
  • « Inviter des chercheurs confirmés, d’une part, des candidats doctorants ou récemment diplômés, d’autre part, à nous exposer les problématiques, les modèles, les méthodes, les projets, les difficultés et les conclusions des projets de recherche qu’ils et elles ont entrepris, dans les disciplines considérées comme des ‘partenaires naturels’ du design et bénéficiant – ce qui n’est pas encore le cas du design – d’une reconnaissance et de structures institutionnelles adéquates. »
  • « Convier à la rencontre toutes les personnes qui, par leur pratique, leurs études, leurs projets ou leurs affinités intellectuelles -scientifiques et culturelles- manifestent un intérêt pour la recherche en design, dans le but de former en France puis dans la Francophonie, une communauté de chercheurs en design susceptible de se joindre à la jeune et très active communauté internationale de la recherche en design. »

The European Academy of Design[modifier | modifier le code]

L'European Academy of Design a été fondée en 1994, pour améliorer la collaboration de la recherche en Europe et pour promouvoir la publication et la dissémination de la recherche en design[10]

Les revues de recherche en design[modifier | modifier le code]

Sciences du Design[modifier | modifier le code]

Sciences du Design[11] est une revue internationale, à comité de lecture et en langue française, de recherche scientifique en design. Fondée en 2015 par Stéphane Vial et Alain Findeli, la revue publie deux numéros par an. Revue hybride, elle est disponible en librairie et en ligne, sur papier et sur écran, sur abonnement et au numéro.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vial, S., « Qu’est-ce que la recherche en design ? Introduction aux sciences du design », Sciences du Design, Presses Universitaires de France, 2015, « Quelles sciences du design ? », p. 20-34 : https://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SDD_001_0022
  2. Findeli, A. (2010), « Searching for Design Research Questions : Some Conceptual Clarifications », in Chow, R. (dir.), Jonas, W. (dir.), Joost, G. (dir.), Questions, Hypotheses & Conjectures : discussions on projects by early stage and senior design researchers, Design Research Network/ iUniverse, Bloomington, p. 294. (Article issu de la conférence « Questions & Hypothèses » organisée par le Design Research Network à Berlin du 24 au 26 octobre 2008)
  3. Vial, S., « Qu’est-ce que la recherche en design ? Introduction aux sciences du design », Sciences du Design, 01, mai 2015, Presses Universitaires de France, 2015, « Quelles sciences du design ? », p. 33.
  4. Par exemple : Marketing et design, fondement et méthodes, ouvrage coordonné par Jean Pierre Mathieu, L'Harmattan
  5. Par exemple : Design Management. Broché. Par Brigitte Borja de Mozota
  6. Comme cela a été évoqué aux Ateliers de la recherche en Design de Tours en décembre 2008.
  7. [1]
  8. Les comptes-rendus des ateliers sont disponibles sur le site de l'université de Nîmes à cette adresse
  9. Mot d'Alain Findeli, à l'occasion des cinquièmes Ateliers de la Recherche en Design sur Tours, en décembre 2009
  10. Traduit du site de l'European Academy of Design.
  11. Sciences du Design, voir Vial, S. « Revue des revues de recherche scientifique en design », Sciences du Design, 01, mai 2015, Presses Universitaires de France, 2015, « Quelles sciences du design ? », 118-125 : https://www.cairn.info/revue-sciences-du-design-2015-1-p-120.htm> et Vial, S., « Qu’est-ce que la recherche en design ? Introduction aux sciences du design », Sciences du Design, 01, mai 2015, Presses Universitaires de France, 2015, « Quelles sciences du design ? », p. 20-34 : https://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SDD_001_0022

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Des chercheurs travaillant sur le design

Liens externes[modifier | modifier le code]