Rebel Records (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rebel.
Rebel Records
Fondation 1959
Fondateur Dick Freeland, Bill Carroll et Sonny Compton
Statut Indépendant
Genre Bluegrass, Old-time music
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège Charlottesville,
Drapeau de la Virginie Virginie
Site web Rebel Records

Rebel Records est un label discographique indépendant américain, dont le siège social est installé à Charlottesville, en Virginie, et qui est spécialisé dans l'édition d'œuvres musicales de style Bluegrass et Old-time music.

Rebel Records a joué un rôle important dans la définition, la diffusion, et la popularité de la musique bluegrass : quelques-uns des orchestres ou des groupes les plus célèbres, dont The Country Gentlemen et Ralph Stanley ont publié leurs œuvres sous son enseigne qui a ainsi contribué à préserver le caractère artisanal, familial et populaire de la musique bluegrass.

Rebel Records a aussi permis, à des artistes, de se rencontrer et d'expérimenter, ensembles, des créations qui placent la musique bluegrass au carrefour de toutes les musiques traditionnelles ou contemporaines.

Histoire de l'entreprise[modifier | modifier le code]

Rebel Records fut créée, en novembre 1959, à Mount Rainier, dans le Maryland par Dick Freeland, Bill Carroll et Sonny Compton. Les débuts de Rebel Records durent beaucoup au hasard. À cette époque, le spectacle hebdomadaire Hayloft Hoedown de Buzz Busby avait assuré la popularité du bluegrass du côté de Washington.

Bill Caroll avait vendu des réservations pour les spectacles de Buzz Busby et à l'occasion pour Reno & Smiley. Quand Buzz Busby retourna dans sa Louisiane natale pour participer au prestigieux Louisiana Hayride, Bill Caroll signa un accord pour publier, à nouveau, sur son label Carol, un disque 45 tours de Buzz Busby qui avait déjà été publié sur le label Jiffy. À cette époque, Dick Freeland, qui était déjà ami avec Bill Caroll au lycée et qui avait toujours manifesté de l'intérêt pour la musique bluegrass, était devenu son partenaire en affaire. Lorsque Sonny "Zap" Compton décida de s'associer avec eux, ils décidèrent de créer un nouveau label nommé Rebel[1].

En 1980, Dick Freeland qui était devenu le seul propriétaire de la société, la céda à David Freeman, le fondateur de County Records.

Artistes[modifier | modifier le code]

Le catalogue de Rebel Records comprend les artistes suivants[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]