Rebbachisaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rebbachisaurus est un genre éteint de dinosaures sauropodes diplodocoïdes, rattaché à la famille des rebbachisauridés. Il vivait au Crétacé inférieur (Aptien-Albien) au Maroc.

L'espèce type et seule espèce valide est Rebbachisaurus garasbae, décrite par René Lavocat en 1954[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Rebbachisaurus associe le nom d'une tribu semi-nomade du Maroc, les « Khebbache » ou « Khebbash », qui habitent dans la région où les premiers spécimens de rebbachisauridés ont été trouvés, et le mot du grec ancien « σαῦρος / saûros », « lézard », pour donner littéralement « lézard des Khebbache »[2].

Découverte[modifier | modifier le code]

Reconstitution de Rebbachisaurus.

Les premiers restes fragmentaires de Rebbachisaurus ont été retrouvés dans la formation de Tegana au Maroc par le paléontologue français René Lavocat en 1954[1].

Description[modifier | modifier le code]

Rebbachisaurus mesurait environ 14 mètres de long pour une masse de l’ordre de 7 tonnes selon Gregory S. Paul (2010)[3], tandis que Thomas Holtz en 2011 estime sa longueur à 20 mètres pour une masse d'une douzaine de tonnes[4].

Ce quadrupède herbivore massif avait une petite tête, un long cou élancé et une queue en forme de fouet.

La découverte de Rayososaurus, un sauropode sud-américain presque identique à Rebbachisaurus, soutient la théorie selon laquelle il y avait toujours une connexion terrestre entre l'Afrique et l'Amérique du Sud durant le Crétacé inférieur, longtemps après que l'on pensait que les deux continents se sont séparés.

Autre espèces[modifier | modifier le code]

L’espèce type est R. garasbae du Maroc. Une autre espèce, R. tamesnensis du Niger a été décrite en 1960 mais elle est maintenant considérée comme un synonyme de Nigersaurus taqueti[5], ou en tout cas n'appartient pas au genre[2].

L’espèce R. tessonei d'Argentine a été transférée d'abord dans le genre Rayososaurus puis Limaysaurus[6].

Classification[modifier | modifier le code]

Rebbachisaurus forme avec Limaysaurus, Nigersaurus, Cathartesaura, Tataouinea, etc. la famille des Rebbachisauridae.

Article détaillé : Rebbachisauridae.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Rebbachisaurus Lavocat, 1954

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d R. Lavocat. 1954. Sur les dinosauriens du Continental Intercalaire des Kem-Kem de la Daoura. Congrès Géologique International, Comptes Rendus de la Dix-Neuvième Session, Section 13 15:65-68
  2. a et b (en) J. A. Wilson et R. Allain. 2015. Osteology of Rebbachisaurus garasbae Lavocat, 1954, a diplodocoid (Dinosauria, Sauropoda) from the early Late Cretaceous–aged Kem Kem beds of southeastern Morocco. Journal of Vertebrate Paleontology 35(4):e1000701:1-33
  3. (en) Paul, G.S., 2010, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Princeton University Press p. 186
  4. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  5. (en) P. Upchurch, P. M. Barrett, and P. Dodson. 2004. Sauropoda. In D. B. Weishampel, H. Osmolska, and P. Dodson (eds.), The Dinosauria (2nd edition). University of California Press, Berkeley 259-322
  6. (en) L. Salgado, A. Garrido, S. E. Cocca and J. R. Cocca. 2004. Lower Cretaceous rebbachisaurid sauropods from Cerro Aguada del León (Lohan Cura Formation), Neuquén province, northwestern Patagonia, Argentina. Journal of Vertebrate Paleontology 24(4):903-912