Rayososaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rayososaurus agrionensis

Rayososaurus est un genre éteint de dinosaures sauropodes diplodocoïdes, rattaché à la famille des rebbachisauridés. Il a vécu en Argentine (Patagonie) à la fin du Crétacé inférieur.

Une seule espèce est rattachée au genre : Rayososaurus agrionensis, décrite par José Bonaparte en 1996[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Rayososaurus fait référence la formation géologique de Rayoso dans laquelle le fossile a été découvert[1], associé au grec ancien « saûros » qui signifie « lézard » pour donner littéralement « lézard de Rayoso ».

Découverte[modifier | modifier le code]

L'holotype est constitué de seulement une omoplate, un fémur et d'un fragment de péroné. Ces restes fossiles ont été découverts dans la formation de Rayoso.

Description[modifier | modifier le code]

La forme en raquette de l'omoplate parait caractéristique de celles des grands herbivores quadrupèdes à long cou de la famille des Rebbachisauridae.

Article détaillé : Rebbachisauridae.

Classification[modifier | modifier le code]

La validité du genre a été discutée, car basée sur des restes fossiles fragmentaires. Cependant Rayososaurus est pris en compte dans plusieurs analyses phylogénétiques et apparaît ainsi dans certains cladogrammes comme appartenant à la sous-famille des Limaysaurinae (John A. Whitlock en 2011[2], José Luis Carballido et ses collègues en 2012[3] et Frederico Fanti et son équipe en 2013[4]) :

Rebbachisauridae

Amazonsaurus




Histriasaurus



Zapalasaurus




Comahuesaurus



Limaysaurinae

Rayososaurus



Rebbachisaurus




Cathartesaura



Limaysaurus




Nigersaurinae

Nigersaurus




Demandasaurus



Tataouinea








Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Rayososaurus Bonaparte, 1996

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Bonaparte, J. (1996). "Cretaceous tetrapods of Argentina". Münchner Geowissenschaften Abhandlungen 30: 73-130.
  2. (en) J. A. Whitlock. 2011. A phylogenetic analysis of Diplodocoidea (Saurischia: Sauropoda). Zoological Journal of the Linnean Society 161:872-915
  3. (en) José Luis Carballido, Leonardo Salgado, Diego Pol, José Ignacio Canudo et Alberto Garrido, « A new basal rebbachisaurid (Sauropoda, Diplodocoidea) from the Early Cretaceous of the Neuquén Basin; evolution and biogeography of the group », Historical Biology, vol. 24, no 6,‎ , p. 631–654 (DOI 10.1080/08912963.2012.672416, lire en ligne)
  4. (en) F. Fanti, A. Cau, M. Hassine et M. Contessi, « A new sauropod dinosaur from the Early Cretaceous of Tunisia with extreme avian-like pneumatization », Nature Communications, vol. 4,‎ , p. 2080 (PMID 23836048, DOI 10.1038/ncomms3080, Bibcode 2013NatCo...4E2080F)