Raymond Orteig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme d'affaires image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un homme d'affaires français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Charles Lindbergh et Raymond Orteig.

Raymond Orteig (Louvie-Juzon, Pyrénées-Atlantiques, France, 1870 - 1939) est un homme d'affaires américain, d'origine française.

Il est à l'origine du Prix Orteig que reçut Charles Lindbergh en 1927 pour avoir réalisé le premier vol sans escale de New York à Paris.

Il a débarqué à New York le 13 octobre 1882 pour rejoindre son oncle Joseph Orteig, boucher dans cette même ville. Après avoir cumulé divers emplois, tels que steward puis chef-steward, il acquiert les deux hôtels Brevoort et Lafayette dans le quartier de Greenwich Village à Manhattan.

L'idée du Prix Orteig lui vint en mai 1919 lors de la première tentative d'un vol transatlantique avec escales (Açores) réalisée par le commandant Byrd avec le NC-4 de l'US Navy, en 20 jours, et peut-être après avoir assisté à un dîner en hommage à l'as volant américain Eddie Rickenbacker. Lors de ce dîner, Rickenbacker évoqua l'amitié franco-américaine et son espoir de voir prochainement les deux pays reliés par voie aérienne.

Ses relations avec les aviateurs français détachés aux États-Unis pendant la Première Guerre mondiale pour aider à la création des forces aériennes américaines et qui aimaient fréquenter les hôtels de Raymond Orteig, l'ont aussi très certainement influencé.

À lire : Alain J.-B. Lalanne, "Raymond Orteig (1870-1939) - Du Béarn à New York - Histoire d'un mécène de l'aviation, Ed. Marrimpouey, Pau, 2007. 224 pages.