Raymond Cornon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raymond Cornon
Présentation
Naissance
Décès
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Professeur d'histoire de l’art à l’École régionale d’architecture de Rennes
Conseiller technique du ministère de l’Éducation nationale
Architecte des monuments historiques
Architecte des bâtiments civils et des palais nationaux
Reconstruction en Ille-et-Vilaine et Loire-Atlantique.
Diplôme 1933
Œuvre
Réalisations École nationale de la Marine marchande, Saint-Malo
Faculté de droit, Rennes
Cité administrative universitaire, Rennes.

Raymond Cornon (1908-1982) est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raymond Cornon devient architecte diplômé par le gouvernement en 1933. Il exerce à Rennes au sein de son agence. Il est successivement professeur d'histoire de l'art à l'École régionale d’architecture de Rennes de 1937 à 1948, conseiller technique du ministère de l'Éducation nationale de 1942 à 1970 et architecte des monuments historiques de 1942 à 1973. En tant qu’architecte des bâtiments civils et palais nationaux, il est chargé du palais de justice de Rennes de 1946 à 1964 et de l’ancien archevêché[1] de 1946 à 1974[2].

Raymond Cornon contribue également aux restaurations et reconstructions de Saint-Malo, Fougères, Rennes, Quimper, Vannes, Nantes et Vitré[2].

À travers son agence, il réalise des maisons individuelles mais aussi des ensembles résidentiels et des commandes publiques.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Rennes, Ingersheim, SAEP Éditions, , 96 p., 20 cm
  • Saint-Malo, Ingersheim, SAEP Éditions, , 99 p., 20 cm
  • Vitré, Ingersheim, SAEP Éditions, , 95 p., 21 cm
  • La Bretagne, Ingersheim, SAEP Éditions, coll. « Voyage à travers la France », , 107 p., 20 cm × 22 cm

Notes et références[modifier | modifier le code]