Raymond Bastin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raymond Bastin
Raymond Bastin, le 27-10-2017 en son domicile parisien.jpg
Raymond Bastin, le 27 octobre 2017, en son domicile parisien tenant une photo de sa mère Berthe Oblin, née en 1872 à Émerchicourt (dans le Nord).
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Raymond François BastinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions

Raymond Bastin, né le à Aniche et mort le dans le 7e arrondissement de Paris, est un professeur de médecine français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raymond Bastin : son lieu de naissance à Aniche au 10 rue des Écoles, actuelle rue Jules-Domisse.
Acte de naissance de Raymond Bastin du 9 juillet 1914 à Aniche.

Raymond Bastin naît le à Aniche, rue des Écoles, actuelle rue Jules-Domisse[1].

Raymond Bastin entre à l'Académie nationale de médecine en 1980 pour devenir secrétaire adjoint en 1986 et secrétaire perpétuel de 1993 à 1999 puis en 2015 membre émérite, élu membre honoraire étranger le de l'Académie royale de médecine de Belgique[2].

Il meurt à l'âge de 104 ans le à Paris[3]. Raymond Bastin a été enterré civilement à Mazières-en-Gâtine le .

Parcours[modifier | modifier le code]

Raymond Bastin a exercé toute sa carrière de médecin à l'hôpital de Claude-Bernard à partir de 1948 puis il devient successivement médecin des hôpitaux en 1951, agrégé en 1955, professeur de clinique des maladies infectieuses en 1958, chaire qu'il a occupée vingt-quatre ans jusqu'en 1982[2].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Raymond Bastin est officier de la Légion d’honneur et commandeur des Palmes Académiques.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Raymond Bastin est l'auteur de plus de 450 notes[3]
  • Notice par Christian Chatelain, Académie nationale de médecine, séance du 18 septembre 2018.
  • Éloge prononcé le 16 avril 2019 par J. Frottier, Index, Mémoires de l'Académie nationale de médecine, Tome 203-n°8-9, p. 741-743

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Margerin, « Aniche : le docteur Raymond Bastin disparaît à 104 ans », sur https://www.lavoixdunord.fr/, La Voix du Nord,
  2. a et b « Raymond Bastin », sur http://www.armb.be (consulté le 28 juillet 2020).
  3. a et b Christian Chatelain, J, Frottier, « Raymond Bastin », sur Comité des travaux historiques et scientifiques (consulté le 28 juillet 2020).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :