Raymond Affleck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Affleck.
Raymond Affleck
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Œuvres réputées

Raymond T. Affleck né le Penticton (Colombie-Britannique) et mort le à Montréal (Québec, Canada) est un architecte. Ses grandes réalisations se situent majoritairement au centre-ville de Montréal, à la Place Ville-Marie et à la Place Bonaventure[1].

Raymond Affleck a créé avec Guy Desbarats et Jean-Charles-Édouard Michaud, diplômés d’architecture de l’Université McGill, équipe complétée au fur et à mesure des années par Fred Lebensoldn, Hazen Sise, Dimitri Dimakopoulos, une association d’architectes, connue, dans les années 1960, sous le nom d’Affleck, Desbarats, Dimakopoulos, Lebensold & Sise[2].

De 1956 à 1962, devient experte dans les grands projets de rénovation urbaine. Le Canadien National lui confie la conception de la place Bonaventure, réalisée entre 1964 et 1968.

À la fin des années 1960, Affleck et Lebensold s’associent à Arthur Boyd Nichol et Ramesh Khosla,et rebaptisent la firme sous le nom de ARCOP (Architects in Co-partnership) en 1970.

Réalisations à Montréal ː place Ville-Marie, salle de concert place des Arts, Stephen Leacock building de l'université Mc Gill, place et hôtel Bonaventure, siège de la société Alcan ; ailleurs ː construction du pavillon japonais de l'exposition internationale de 1967 (avec Y. Ashihara) ; Mughal Hotel à Agra (Inde), Life sciences complex de l'Université de Dalhousie à Halifax[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Veyron, Dictionnaire canadien des noms propres, Louiseville (Québec), Larousse, , 764 p. (ISBN 2-920318-06-3), p. 13
  2. « Affleck, Desbarats, Dimakopoulos, Lebensold & Sise », sur ville.montreal.qc.ca (consulté le 4 septembre 2017)
  3. Bernard Oudin, Dictionnaire des architectes, Paris, Seghers, , 664 p., p. 15

Liens externes[modifier | modifier le code]