Ray Donovan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ray Donovan
Titre original Ray Donovan
Genre Série dramatique
Création Ann Biderman
Acteurs principaux Liev Schreiber
Paula Malcomson
Eddie Marsan
Dash Mihok
Steven Bauer
Katherine Moennig
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Showtime
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 29
Durée 50 minutes
Diff. originale – en production
Site web http://www.sho.com/sho/ray-donovan/home

Ray Donovan est une série télévisée américaine créée par Ann Biderman diffusée depuis le [1] sur Showtime et en simultané sur The Movie Network[2] au Canada.

En France, la série est diffusée depuis le [3] sur Jimmy[4] et rediffusée depuis le sur Canal+, et au Québec, depuis le à Super Écran[5].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ray Donovan travaille pour un influent cabinet d'avocats : les familles les plus aisées de Los Angeles font appel à lui lorsqu'elles sont dans une situation compromettante. Ray et son agence arrangent la vérité pour les médias afin de sauver des carrières. Mais Ray pourrait être rattrapé par son passé : son père Mickey, un arnaqueur qu'il a aidé à mettre en prison, est placé en liberté conditionnelle et veut renouer avec sa famille. Ray refuse de laisser revenir l'homme qui a détruit sa vie.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Source VF : RS Doublage[6] et Doublage Séries Database[7]
  • Version originale sous-titrée 
    Sonia Eschbach et Pascale Joseph

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2013)[modifier | modifier le code]

  1. Le Sac ou la Batte (The Bag or the Bat)
  2. À pleine bouche (A Mouth is a Mouth)
  3. Twerk (Twerk)
  4. La Cadillac Noir (Black Cadillac)
  5. Le Golem (The Golem)
  6. La Crémaillère (Housewarming)
  7. Nouvel Anniversaire (New Birthday)
  8. Bridget (Bridget)
  9. Road Trip (Road Trip)
  10. Révélations (Fite Nite)
  11. Réservoir Blood (Bucky Fuckn' Dent)
  12. Copie conforme (Same Exactly)

Deuxième saison (2014)[modifier | modifier le code]

Le , la série a été renouvelée pour une deuxième saison[8] diffusée depuis le [9].

  1. Yo Soy Capitán (Yo Soy Capitán)
  2. Retour au bercail (Uber Ray)
  3. Prêt sur gage (Gem and Loan)
  4. Niqué ! (S.U.C.K.)
  5. Printemps Irlandais (Irish Spring)
  6. Nouveaux départs (Viagra)
  7. Bon anniversaire (Walk This Way)
  8. Sunny (Sunny)
  9. Flocon de neige (Snowflake)
  10. Volcheck (Volcheck)
  11. Le Rodef (Rodef)
  12. Le Capitaine (The Captain)

Troisième saison (2015)[modifier | modifier le code]

Le , la série a été renouvelée pour une troisième saison[10] diffusée à partir du 12 juillet 2015[11].

  1. titre français inconnu (The Kalamazoo)
  2. titre français inconnu (Ding)
  3. titre français inconnu (Come and Knock on Our Door)
  4. titre français inconnu (Breakfast of Champions)
  5. titre français inconnu (Handshake Deal)
  6. titre français inconnu (Swing Vote)
  7. titre français inconnu (All Must Be Loved)
  8. titre français inconnu (Tulip)
  9. titre français inconnu (The Octopus)
  10. titre français inconnu (One Night in Yerevan)
  11. titre français inconnu (Poker)
  12. titre français inconnu (Exsuscito)

Quatrième saison (2016)[modifier | modifier le code]

Le , la série a été renouvelée pour une quatrième saison[12] prévue pour l'été 2016.

Accueil[modifier | modifier le code]

Sur Metacritric, la série affiche un score de 75 % de critiques positives pour la saison 1 et de 73% pour la saison 2 [13]. Sur Rotten Tomatoes les scores sont respectivement de 76 % et 80 %[14]. Lors de la première diffusion aux USA l'audience moyenne par épisode est de 1,4 millions de téléspectateurs lors de la première saison et 1,5 millions lors de la deuxième saison [15].

Pour Télérama "Autant dire qu'on ne s'ennuie pas dans Ray Donovan, mélange soigné de thriller mafieux et de drame familial...elle profite d'une belle utilisation de Los Angeles (on bouge beaucoup) et d'un casting quatre étoiles (Mickey Donovan est incarné par un Jon Voight parfait, et tous les seconds rôles sont au poil, à commencer par Eddie Marsan, vu dans Southcliffe). La présence animale de Schreiber, le côté salaud attachant du personnage, les rebondissements de l'intrigue nous accrochent. " [16]. Pour les Inrocks "Sous le soleil exactement, la dépression guette sévèrement les pantins de ce drame capable d’accès de folie en tous genres."[17]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Showtime 2013 Summer/Fall Programming Overview », sur The Futon Critic.com,‎
  2. (en) « Sunday Nights Sizzle This Summer on The Movie Network and Movie Central with the Final Season of Showtime's Dexter and New Drama Ray Donovan », Astral Media,‎
  3. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18630107.html
  4. http://www.toutelatele.com/jimmy-devient-la-chaine-des-anti-heros-avec-house-of-lies-et-ray-donovan-56064
  5. « Ray Donovan, Silicon Valley et House of Lies en exclusivité à Super Écran cet été », sur Bell Media,‎
  6. a et b « Fiche du doublage de la série » sur RS Doublage, consulté le 22 février 2014.
  7. « Fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 22 juin 2014.
  8. (en) « Showtime(R) Orders Second Season of Ray Donovan the Network's Highest-Rated Series Debut Ever », sur The Futon Critic.com,‎
  9. (en) « Showtime(R) Stacks Its Summer Sundays with Ray Donovan and Masters of Sex », sur The Futon Critic.com,‎
  10. (en) « Ray Donovan & Masters of Sex Renewed for Season Three by Showtime », sur TV by the Numbers,‎
  11. (en) « Award-Winning Showtime(R) Drama Series Masters of Sex and Ray Donovan Sizzle This Summer with Premieres on July 12th », sur TheFutonCritic,‎
  12. (en) « Ray Donovan & Masters of Sex Renewed By Showtime For Season 4 », sur Deadline,‎
  13. (en) « Ray Donovan », sur Metacritic
  14. (en) « Ray Donovan », sur Rotten Tomatoes
  15. « Audiences US basées sur la 1ère diffusion », sur Allo Ciné
  16. « “Ray Donovan” a les mains sales », sur Télérama
  17. « “Ray Donovan”: une excellente surprise », sur Les Inrocks,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]