Ratchet and Clank (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le premier épisode de la série, voir Ratchet and Clank.
Ratchet and Clank
Développeur Insomniac Games (depuis 2002)
Handheld Games (2005)
High Impact Games (2007–2008)
Sanzaru Games (2008)
Nihilistic Software (2011)
Idol Minds (2012–2013)
Tin Giant (2012)
Mass Media (2014)
Éditeur Sony Computer Entertainment
Genre Jeu de plates-formes
Lancement 2002 : Ratchet and Clank
Dernier jeu en date 2016 : Ratchet and Clank (jeu vidéo, 2016)

Plate-forme

Produit dérivé Ratchet et Clank (film)

Ratchet and Clank est une série de jeux vidéo de plates-formes, créée et développée par Insomniac Games et éditée par Sony Computer Entertainment depuis 2002 sur les consoles PlayStation. Un deuxième studio composé d'anciens de chez Insomniac Games nommé High Impact Games a développé les opus sortis sur PlayStation Portable. Le studio Idol Minds a retravaillé les textures en haute définition des trois premiers épisodes sortis sur PlayStation 2 pour la compilation Ratchet and Clank Trilogy.

Certains personnages emblématiques de la série apparaissent dans les jeux PlayStation Move Heroes ainsi que PlayStation All-Stars Battle Royale.

Jeux de la série[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Selon VGChartz, sur PlayStation 2, Ratchet & Clank (2002) s'est vendu à plus de 3,3 millions d'exemplaires à travers le monde[1], Ratchet & Clank 2 (2003) à plus de 2,78 millions d'exemplaires[2], Ratchet & Clank 3 (2004) à plus de 2,57 millions de copies[3] et Ratchet : Gladiator (2005) à 2,24 millions[4].

Ratchet & Clank : La taille ça compte (2007), du studio High Impact Games, s'est vendu à plus de 3,74 millions de copies[5], ce qui en fait l'épisode de la série le plus vendu, alors qu'il s'agit d'un dérivé de la série ; au même titre que Secret Agent Clank, qui dépasse le million d'exemplaires vendus[6].

Lors de l'ère PlayStation 3, Ratchet & Clank : Opération Destruction cumule plus de 2,55 millions de jeux vendus dans le monde[7], sa suite épisodique Ratchet & Clank : Quest For Booty s'est vendue à plus de 550 000 copies[8] tandis que Ratchet & Clank : A Crack in Time s'élève à 1,88 millions d'exemplaires[9]. Le spin-off Ratchet et Clank : All 4 One (2011) ne s'est vendu qu'à 1,14 millions de copies[10], Ratchet & Clank : QForce à 230 000 d'unités[11], quant à Ratchet & Clank : Nexus (2013) seulement 650 000 jeux[12].

Le reboot du premier Ratchet and Clank, sorti en avril 2016 sur PlayStation 4, s'est vendu à plus de 2,20 millions d'exemplaires, toujours selon VGChartz[13]. Selon le SELL, il est le jeu s'étant le mieux vendu en valeur durant sa première semaine de commercialisation en France devant Dark Souls III et l'Apocalypse Edition de ce dernier[14]. Il se positionne également en tête des ventes en valeur au Royaume-Un, la semaine de sa sortie mais cette fois, une semaine pourtant après la sortie de Dark Souls III, et constitue dans ce même pays le meilleur lancement de la série avec 36 000 copies écoulées, sans compter les téléchargements[14].

Film[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ratchet et Clank (film).

Le , PlayStation annonce l’adaptation de la série en film sur le blog de PlayStation US. L’annonce du film Ratchet & Clank est accompagnée d’un teaser[15].

Le film est produit par le studio de Rainmaker Entertainment à Vancouver, au Canada. Michael Hefferon, président de Rainmaker Entertainment, en est le producteur exécutif. Les acteurs James Arnold Taylor, David Kaye et Jim Ward (interprétant les voix originales respectives de Ratchet, Clank et du capitaine Qwark dans les jeux vidéo) sont les voix originales des trois personnages dans le film. Le scénario du film reprend le thème du premier jeu vidéo de la série, Ratchet and Clank, tout en y incluant de nouveaux lieux et personnages issus de différents horizons de l'univers de Ratchet & Clank.

Le film est sorti en avril 2016 mais c'est un échec mondial cuisant aussi bien sur le plan critique que commercial. En effet, le site web Rotten Tomatoes recense 17% de critiques favorables ainsi qu'un score moyen de 4,1/10[16] et le site Metacritic recueille une moyenne de 29/100[17]. Le site Allociné se base sur 5 critiques de presse françaises pour atteindre une note de 2,2/5[18]. Par ailleurs, en France, le film ne réalise que 97 190 entrées durant sa première semaine d'exploitation tandis qu'aux États-Unis, il ne rapporte que 4,87 millions de dollar américain durant son premier week-end et se classe au 7e rang[19]. Au final, le film ne rapporte que 13,6 millions de dollars dans le monde[20] pour un budget de 20 000 000$[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ratchet & Clank (PlayStation 2) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  2. « Ratchet & Clank: Going Commando (PlayStation 2) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  3. « Ratchet & Clank: Up Your Arsenal (PlayStation 2) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  4. « Ratchet: Deadlocked (PlayStation 2) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  5. « Ratchet & Clank: Size Matters (PlayStation Portable) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  6. « Game Database, Best Selling Video Games, Game Sales, Million Sellers, Top Selling - VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  7. « Ratchet & Clank Future: Tools of Destruction (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  8. « Ratchet & Clank: Quest for Booty (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  9. « Ratchet & Clank Future: A Crack in Time (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  10. « Ratchet & Clank: All 4 One (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  11. « Ratchet & Clank: Full Frontal Assault (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  12. « Ratchet & Clank: Into the Nexus (PlayStation 3) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  13. « Ratchet & Clank (2016) (PlayStation 4) - Sales, Wiki, Cheats, Walkthrough, Release Date, Gameplay, ROM on VGChartz », sur www.vgchartz.com (consulté le 24 octobre 2017)
  14. a et b Jarod, « Ratchet & Clank : retour triomphal », sur gamekult.com,
  15. (en) James Stevenson, « First Video: Ratchet & Clank Movie Hits Theaters 2015 », sur PlayStation Blog, (consulté le 25 août 2014)
  16. (en) « Ratchet & Clank », sur Rotten Tomatoes (consulté le 24 octobre 2017)
  17. « Ratchet & Clank », sur Metacritic (consulté le 24 octobre 2017)
  18. « Ratchet et Clank: Les critiques presse », sur AlloCiné (consulté le 24 octobre 2017)
  19. (en) « Ratchet & Clank (2016) - Weekend Box Office Results - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 24 octobre 2017)
  20. (en) « Ratchet & Clank (2016) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 24 octobre 2017)
  21. (en) Dan Sarto, « Kevin Munroe Talks ‘Ratchet & Clank’ », Animation World Network,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]