Ras les murs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ras les murs
Pays France
Langue Français
Diffusion
Station Radio libertaire (89.4 FM Paris)
Création 1989
Horaires le mercredi de 20h30 à 22h30
Podcasting media.radio-libertaire.org/...
Site web Ras les murs

Ras les murs est une émission de radio dédiée à l'actualité de la prison et des détenus[1]. Elle est diffusée, suivant une programmation hebdomadaire, sur Radio libertaire, depuis 1989.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jacques Lesage de La Haye raconte[2], qu'il rencontre notamment Michel Foucault, mais aussi Pierre Vidal-Naquet et d'autres intellos, au début des années 1970, alors qu'il milite dans le Groupe information prisons (GIP) ; qu'une émission sur les prisons existait sur Radio libertaire depuis sa création après la loi de 1981 sur les Radios libres, et qu'en 1989, elle a disparu lorsque Patrick Marest, de Radio Libertaire, lui propose de participer à la création d'une nouvelle.

C'est ainsi qu'en 1989, le nouveau concept nommé Ras les murs, est inséré dans le programme de Radio libertaire, le média de la Fédération anarchiste[3].

Le 4 février 2009, l'émission fête[4] ses 20 ans dans la petite salle[5] Forum Léo Ferré.

Sujet et Synopsis[modifier | modifier le code]

L'émission aborde des sujets en rapport avec la prison et les prisonniers, elle suit un synopsis bien établi[6] : Ras les murs, débute par un billet d'humeur, se poursuit avec une discussion, de plus d'une heure, avec l'invité (écrivain, ancien détenu, ...) du jour, et se termine par le rituel immuable de la lecture des lettres de détenus.

Diffusion et audience[modifier | modifier le code]

Ras les murs est diffusée, chaque mercredi, entre 20h30 et 22h30, sur la bande FM (89.4). Elle peut être reçue par les franciliens situés dans un rayon de 50 km, autour de l'émetteur. Écoutée notamment dans les prisons de la région parisienne, elle est la plus forte écoute de la radio.

Animateurs[modifier | modifier le code]

Patrick Marest, fondateur[7], en 1996, et actuel délégué de la section française de l'Observatoire international des prisons (OIP) est l'un des cofondateurs, et anciens animateurs de l'émission.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Luc Boltanski, La souffrance à distance : morale humanitaire, médias et politique : suivi de la présence des absents, coll. folio essais, Gallimard, 2007. p. 362 lire en ligne (consulté le 11 juin 2010).
  2. Site Cercle Gramsci, « avec Jacques Lesages de la Haye », compte rendu de A. Dobigny et M. Guillaumie lire en ligne (consulté le 11 juin 2010).
  3. Site France Culture, Histoire des radios libres, par Emmanuel Laurentin, dans La Fabrique de l'Histoire, du 9 juillet 2007. « Avec les témoignages de Floréal Melgar, un des fondateurs de Radio Libertaire, Jacques Lesage de la Haye, animateur depuis 1989 de « Ras les murs », émission consacrée aux prisons » lire en ligne (consulté le 11 juin 2010).
  4. Site média Radio Libertaire, 20 ans de Ras les murs ... consulter en ligne (consulté le 11 juin 2010).
  5. Site chanson-net.com, « Le Forum Léo-Ferré est une salle de spectacles d'une petite centaine de places, de type cabaret, gérée par un groupe de bénévoles réunis au sein de l'association Thank you Ferré. Situé tout près de la porte d'Ivry,... » lire en ligne (consulté le 11 juin 2010).
  6. Site Libération, médias du 31 mai 2000 : « L'autre côté. Radio Libertaire (89.4), Ras les murs de 20h30 à 22h30 », par Emmanuelle Dasque texte intégral (consulté le 11 juin 2010).
  7. Isabelle Monnin, « Le vigilant observateur », dans le Nouvel Observateur, 30 décembre 1999, texte intégral (consulté le 11 juin 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]