Ras R'mal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ras R'mal
Ras Rmal.JPG
Bateaux pirates amarrés sur le rivage de Ras R'mal
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
1 856 ha
Population
0
Administration
Type
Statut patrimonial
Localisation sur la carte de Tunisie
voir sur la carte de Tunisie
Green pog.svg

Ras R'mal (arabe : رأس الرمل) est une presqu'île sablonneuse de l'île de Djerba en Tunisie, dont la superficie avoisine les 1 856 hectares. Il s'agit d'une zone humide classée site Ramsar depuis le [1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Délimitations[modifier | modifier le code]

Elle se rattache au littoral de Djerba, dans la zone de Mezraya, par le biais d'un isthme sablonneux appelé Bin Bahrin[2] qui empêche l'accès à la presqu'île pendant les marées hautes.

Cette presqu'île sépare la mer de la lagune Bhar Mayet ou Bhar Sghir qui est un site ornithologique important.

Hachani[modifier | modifier le code]

L'isthme et la zone de Sidi Hachani appartiennent aussi à un site Ramsar[1].

Hachani ou Sidi Hachani fait référence au nom d'une vieille mosquée côtière détruite par l'érosion marine. Cette mosquée bâtie au XVIe siècle a été nommée du nom du cheikh Ahmed Hachani qui gardait cette côte et qui est originaire du village de Hachan[3].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

Les dunes de Sidi Hachani nécessitent une attention particulière en raison de la flore diversifiée qu'elles abritent.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Faune[modifier | modifier le code]

Mirador d'observation

La lagune, les dunes et la presqu'île abritent diverses espèces de mollusques, de crustacés, de poissons, quelques reptiles et des oiseaux qui y trouvent un milieu favorable à leur reproduction.

Oiseaux[modifier | modifier le code]

Cette zone est un site ornithologique important riche en faune aviaire, un site de nidification et un relais migratoire idéal d'hivernage et de halte pour de nombreux oiseaux migrateurs.

Deux miradors sont installés au bord de la lagune pour faciliter l'observation des oiseaux.

Espèces sédentaires[modifier | modifier le code]
Espèces hivernantes[modifier | modifier le code]
Espèces estivantes[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

Pêche[modifier | modifier le code]

La pêche dans cette zone est considérée comme une pêche côtière artisanale qui intéresse quelques amateurs venant des villages voisins.

Hachani comme la lagune de Taguermess est connue pour la pêche à l'anchois. Les pêcheurs encerclent les bancs d'anchois et les capturent avec un filet en forme de poche (kis). L'anchois est ensuite séché dans la sebkha.

Les techniques les plus utilisées sont :

  • la pêche à la sautade (hlig) en groupe ;
  • la pêche à l'épervier ;
  • la pêche à la ligne.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Chaque année, Ras R'mal accueille des milliers de touristes qui font la traversée en bateaux (bateaux pirates) en provenance du port de Houmt Souk. Cette presqu'île est connue par les touristes sous le nom d'île des flamants roses.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Djerba Ras Rmel », sur rsis.ramsar.org (consulté le 1er septembre 2017)
  2. Les habitants de Mezraya et Ghizen l'appellent Bin Bahrin (بين بحرين) signifiant « entre les deux mers ».
  3. (ar) Salem Ben Yagoub, Histoire de l'île de Djerba et de ses écoles : Publié par Dr. Farhat Ben Ali Jâabiri, vol. 2, Tunis, Cérès, , 402 p. (ISBN 9-789973-19-689-7), p. 35

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Liste des oiseaux de Djerba issue du 11e Congrès panafricain d'ornithologie

Voir aussi[modifier | modifier le code]