Raphia hookeri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raphia hookeri
Description de cette image, également commentée ci-après
Extraction de vin de raphia dans la forêt marécageuse de Lokoli au Bénin.
Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Monocotylédones
Clade Commelinidées
Ordre Arecales
Famille Arecaceae
Genre Raphia

Espèce

Raphia hookeri
Mann & Wendland, 1864[1]

Synonymes

  • Raphia angolensis Rendle[2]
  • Raphia gigantea A.Chev.[2]
  • Raphia hookeri var. planifoliola Otedoh[2]
  • Raphia longirostris Becc.[2]
  • Raphia maxima Pechuël-Loesche[2]
  • Raphia sassandrensis A.Chev.[2]
  • Sagus hookeri (G.Mann & H.Wendl.) Rollisson[2]

Raphia hookeri est une espèce d'abres de la famille des Arecaceae et du genre Raphia, présente en Afrique tropicale.

Son épithète spécifique hookeri rend hommage au botaniste britannique Joseph Dalton Hooker.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un palmier à feuilles pennées engainantes ordinairement très grandes (plusieurs mètres) ! Ces feuilles sont vert foncé et luisantes au-dessus, cireuses et glauques au-dessous, et sont insérées de manière alterne spiralée sur l’axe porteur[3]. Les fruits, caractéristiques, sont couverts d’écailles imbriquées et renferment de 1 à 3 graines. Cet arbre à un faux tronc (stipe) d’une largeur souvent inférieure à 30 cm.

On admet généralement que ces palmiers ne fleurissent qu’une fois et meurent après la floraison (espèce monocarpique).

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Il est présent dans la majorité des pays du pourtour du Golfe de Guinée (côtiers ou adjacents surtout)[3]. Raphia hookeri est présent dans les marais et bas-fonds d’eau douce et aux bords des rivières. On parle ainsi d’une espèce hélophyte. Il ne tolère généralement pas les conditions salines ; près de la côte, il est souvent remplacé par Raphia palma-pinus.

Liste des variétés[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (11 juillet 2019)[1] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • variété Raphia hookeri var. planifoliola Otedoh
  • variété Raphia hookeri var. rubrifolia Otedoh

Utilisation[modifier | modifier le code]

Préparation d'alcool de raphia dans la forêt de Lokoli.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • S. de Sousa, Jean-Pierre Profizi et F. Toukourou, « Raphia hookeri et Raphia vinifera au Bénin : répartition, principaux types de peuplements, évolution sous l'action de l'homme », in Journal d'agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, 30e année, bulletin n°3-4, juillet-, p. 183-191, [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :