Raphaël Sévère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raphaël Sévère
Raphaël Sévère.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Clarinettiste, compositeur
Autres informations
Instrument
Site web

Raphaël Sévère est un clarinettiste et un compositeur français né le 15 septembre 1994 à Rennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille de musiciens, Raphaël Sévère a fait ses études au Conservatoire à rayonnement régional de Nantes puis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il a été admis à l'âge de 14 ans.

Vainqueur du concours de Tokyo à l’âge de 12 ans, nommé en 2009 Révélation soliste instrumental aux Victoires de la Musique à l’âge de 15 ans, il remporte en novembre 2013 le prestigieux concours des Young Concerts Artists International Auditions de New York qui lui décerne le 1er Prix et huit des dix Prix spéciaux[1].

Raphaël Sévère a joué en soliste avec de nombreux orchestres en France (Orchestre de chambre de Paris, Orchestre national d'Île-de-France, Orchestre national Bordeaux Aquitaine, Orchestre national du Capitole de Toulouse, Orchestre national de Lille, Orchestre philharmonique de Strasbourg, Orchestre national des Pays de la Loire, Orchestre national d'Auvergne) et à l'étranger (London Philharmonic Orchestra[2], Deutsches Symphonie-Orchester Berlin[3], Konzerthausorchester Berlin, Sinfonia Varsovia, Orchestre national philharmonique de Russie[4], Orchestres de chambre de Pologne, de Budapest, de Württemberg, de S. Luke's[5], Edmonton Symphony Orchestra, Hong Kong Sinfonietta[6], Korean National Symphony Orchestra[7]).

En musique de chambre, il a pour partenaires les Quatuors Ebène, Modigliani, Prazák, Sine Nomine, Martha Argerich[8], Boris Berezovsky, Jean-Frédéric Neuburger, Frank Braley, Gidon Kremer, Renaud Capuçon, David Grimal, Gérard Caussé, Antoine Tamestit, Gary Hoffman, Xavier Philips, François Salque.

Il se produit régulièrement avec le pianiste Adam Laloum et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière avec qui il enregistre un disque Brahms chez Mirare qui a reçu le Diapason d'Or de l'année 2015[9].

En octobre 2013, France Musique lui a confié une carte blanche[10] où il a eu le privilège de réaliser la création mondiale de l’œuvre de Francis Poulenc : Le voyageur sans bagage.

Egalement compositeur, ses oeuvres sont éditées aux Editions L'empreinte mélodique[11].

Compositions[modifier | modifier le code]

  • Obscurs pour clarinette et guitare[12] (création au Festival Européen Jeunes Talents à Paris en juillet 2015).
  • Entre les liens pour clarinette et piano[13] (commande du Festival Musicades et Olivades créée à Saint-Rémy de Provence en juillet 2018).
  • Sept Miniatures pour piano seul[14] (création à Paris salle Cortot par Paul Montag en février 2019).
  • Entre chien et Loup pour guitare[15] (commande de Antoine Morinière créée à Vienne en juillet 2019).
  • Mojenn, légende pour clarinette et orchestre[16] (commande de l’Orchestre National de Bretagne créée à Rennes en mars 2020).
  • Le pont d'Arcole pour violon, violoncelle, piano[17] (commande du Festival Européen Jeunes talents créée à Paris par le Trio Karénine en juillet 2020).
  • Orages d'acier pour violon, clarinette, piano[18] (commande du théâtre La Scala créée à Paris en octobre 2020).
  • Partita pour trio à cordes[19] (commande du Festival Jeunes Talents créée par le Trio Sypniewski en mai 2021).
  • La 7e preuve pour saxophone soprano et piano[20] (commande de Valentine Michaud créée par le Akmi Duo au Festival de Radio France Occitanie Montpellier en juillet 2021).

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Eric Dahan, « Le clarinettiste Raphaël Sévère émet juste », Libération, (consulté le ).
  2. London Philharmonic Orchestra .
  3. « Debüt im Deutschlandradio Kultur », sur Deutschlandradio Kultur, .
  4. 5.« Deux jeunes solistes d'exception », sur Nouvelles d'Alsace, .
  5. 6.« The Best of Young Artists », sur The New York Times, .
  6. Bachtrack .
  7. « Korean National Symphony Orchestra », sur engm.koreansymphony.com (consulté le )
  8. La Folle Journée au Japon 2014, La Petite Folle Journée.
  9. « Découvrez le palmarès des Diapason d'or de l'année 2015 ! », sur Diapason, .
  10. Gaëlle Le Gallic, « Carte blanche à Raphaël Sévère, clarinette », France Musique, .
  11. « Editions L'empreinte mélodique ».
  12. « Obscurs ».
  13. « Festival Les antiques de Glanum ».
  14. « Sept miniatures ».
  15. « Entre chien et loup ».
  16. « Mojenn ».
  17. « Le pont d'Arcole », sur concerts à Paris, .
  18. « Orages d'acier », sur France Musique, .
  19. « Partita ».
  20. « Akmi Duo • Le Festival Radio France Occitanie Montpellier ».
  21. « Musique de chambre pour clarinette », sur Télérama, .
  22. « Quintettes pour clarinette », sur Télérama, .
  23. « Raphaël Sévère et le Quatuor Pražák magnifient Hindemith », sur Resmusica, .
  24. « Raphaël Sévère époustouflant dans Weber », sur Resmusica, .
  25. « Sélection albums », sur Le Monde, .
  26. « Quatuor pour la fin du temps », sur Resmusica, .
  27. « Album On tour », sur France Info, .

Liens externes[modifier | modifier le code]