Raoul Auger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auger.
Raoul Auger
SIGNATURE ARIEL.jpg

signature usuelle sur les livres de jeunesse des années 1960

Naissance
Décès
(à 86 ans)
Pontoise, Drapeau de la France France
Autres noms
J.- P. Ariel ou Ariel
Nationalité
Français
Activité
Formation
Distinctions
Prix de l'Image Française (1947)
Œuvres réputées
signature de Raoul Auger

signature

Raoul Auger, né à Paris le et décédé le , est un illustrateur et dessinateur français. Il a également travaillé sous le pseudonyme de J.- P. Ariel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raoul Auger a commencé ses activités professionnelles comme dessinateur industriel, puis comme il sentait bien que ce n'était pas vraiment sa vocation, il s'est tourné vers le dessin artistique. Il a suivi les cours de la Ville de Paris (Histoire de l'art, Anatomie artistique de Richter, Histoire du Costume ancien et moderne de Jacques Ruppert[1] ) et ceux de l’École Estienne du livre (plans artistiques et techniques pour les procédés de dessin et gravure sur bois et cuivre, lithographie et procédés d'imprimerie). Il a également étudié le modèle vivant, en dessin et peinture, à l'Académie de la Grande Chaumière.

Préférant des bénéfices plus substantiels, il a pratiqué l'art publicitaire pendant une quinzaine d'années (affiches, brochures, dépliants, etc.). Il a notamment travaillé pour Byrrh, Nestlé, Heudebert, Chenard et Walcker et Air France, ce qui lui a valu de devenir le directeur artistique d'une grande agence de publicité : ABC. Il sera aussi directeur artistique de la célèbre école de dessin ABC.

Des contrats d'exclusivité avec des éditeurs ont fait que certaines de ses illustrations ne pouvaient être signées de son nom. Elles seront donc publiées sous le pseudonyme de "J.-P. Ariel", ou "Ariel".

En 1943, il réalise une magnifique série d'affiches sur des héros français dont Bournazel, Murat, Lyautey, Guynemer,le commandant Dagnaux

À la fin de la guerre 1939-1945, il réalise des illustrations (affiches, foulards, etc.) pour la revue L'Armée Française au combat.

Tout en continuant la publicité, il s'est de plus en plus tourné vers l'illustration pour enfants[2]. Il travaille aussi pour les éditions Presses de la Cité, les éditions Henrys (Les "Pièces Condamnées" de Charles Baudelaire, en édition de luxe, les éditions G. P. (avec notamment un très bel ouvrage : La Merveilleuse histoire de l'Armée Française et de nombreux livres de la collection Rouge et Or), Fleurus (Collection Jean-François), Armand Colin, Dargaud, Odège, Fabri, les Éditions Internationales, Hachette (collection Bibliothèque verte).

Pour ses illustrations des Fables de La Fontaine (Éditions G. P., collection Rouge et Or), il reçoit en décembre 1947 [3] le Prix de l'Image Française, décerné par l'Académie de l'Imagerie Française.

L'occasion lui sera aussi donnée de pratiquer la bande dessinée. Après des débuts dans les revues À tout cœur et Nous Deux, où les dessins étaient quelquefois préférés aux photos, on retrouve plus tard ses dessins dans - entre autres - Le Journal de Tintin, à la fin des années 1940 et au début des années 1950.

À noter encore ses contributions au journal Pilote. Ses « Pilotorama » sont étonnants d'authenticité et de précision, nécessitant quelquefois des heures et même des jours de recherche, par exemple une vue « fantôme » de la station de métro « République » où passent rien moins que cinq lignes du Métropolitain de Paris.

Dessin de Raoul Auger : le blason pour la commune de Beauchamp (95)
Dessin de Raoul Auger : le blason pour la commune de Beauchamp (Val d'Oise)

Toutes ces œuvres d'illustration l'auront amené à rencontrer tous les auteurs dont il aura été l'illustrateur, sans que jamais il n'ait eu l'impression de les avoir rendus « illustres » puisqu'ils l'étaient déjà, mais plutôt de les "représenter" au mieux, en images. Citons entre autres : Pierre Clostermann, le commandant Jacques-Yves Cousteau, Albert Mahuzier, le commandant Le Prieur ou Pierre Nord, mais - à son regret - pas Antoine de Saint-Exupéry (Prince des pilotes, Ed. G.P. 1961), ni Jules Verne (Vingt mille lieues sous les mers, Maître du Monde - Hachette, Bibliothèque verte, Michel Strogoff dans le journal Lisette).

Par ailleurs, il a collaboré avec les villes de Beauchamp, où il s'était établi en 1946, et de Jouy-le-Moutier, dans le Val-d'Oise, dont il a conçu et réalisé les blasons respectifs.

Il a épousé en 1944 une musicienne (deux premiers prix de Conservatoire) qui lui donnera deux fils.

Peintre aussi à ses heures, pour le plaisir, il aura laissé quelques tableaux, qui ne sont pas sortis du cercle familial.

Ouvrages illustrés[modifier | modifier le code]

Liste chronologique non exhaustive avec date de la première édition.

Romans pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Romans hors-séries[modifier | modifier le code]

  • 1947 : Fables de La Fontaine, Jean de La Fontaine — Éditions G. P., collection Rouge et Or no 4.
  • 1948 : Les Contes de Perrault, Charles Perrault — Éd. G. P., coll. Rouge et Or no 7.
  • 1952 : Leclerc et ses hommes, Pierre Nord — Éd. G. P., coll. Rouge et or no 55.
  • 1953 : Le Survivant du Pacifique, Georges Blond — Éd. G. P., coll. Rouge et Or no 66.
  • 1953 : Le Mousse de la "Niña", Louis Delluc — Ed. Bourrelier, coll. Primevère.
  • 1954 : Princesses de l'air, Paluel-Marmont — Ed. G. P., coll. Rouge et Or no 71.
  • 1955 : En kayak du Gabon au Mozambique, Patry Maurice — Ed. G. P., coll. Rouge et Or no 86.
  • 1956 : Conquérants des sables, Paluel-Marmont — Éd. G. P., coll. Rouge et Or no 98.
  • 1956 : La Merveilleuse Aventure de Jeanne d'Arc, Paluel-MarmontHachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 109.
  • 1956 : Tam-tam de Kotokro, René Guillot — Éd. G. P., coll. Rouge et Or no 105.
  • 1957 : Vingt mille lieues sous les mers d'après le roman de Jules Verne et le film de Walt Disney — Adaptation de Jean Bolo.
  • 1957 : Les Premiers Exploits de Fanfan la Tulipe, Jean Muray, roman, coll. Collection des grands romanciers, Hachette. Réédition : 1957, collection Idéal-Bibliothèque no 126.
  • 1957 : Grisella le petit âne, Maria Denneborg — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 131.
  • 1958 : Grichka et son ours, René Guillot — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 151.
  • 1959 : Anne et le roi des chats, René Guillot — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 170.
  • 1959 : Charles de Foucauld, explorateur mystique, Fr. R. Voillaume et Michel Carrouges — Éd. G.P., coll : collection Super no 34.
  • 1959 : Les Mahuzier en Afrique, Philippe Mahuzier — Éditions G.P., coll. Bibliothèque rouge et or. Série Souveraine no 146.
  • 1960 : La Route des éléphants, René Guillot — Éd. G. P., Bibliothèque Rouge et Or.
  • 1960 : Traqué dans la brousse, René Guillot — Éd. G. P., coll. Spirale no 27.
  • 1960 : Grichka et les loups, René Guillot — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 183.
  • 1960 : Trois Filles et un secret, René Guillot — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 192.
  • 1960 : Le Trésor des îles Galapagos, André Armandy — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 193.
  • 1961 : Notre-Dame de Pontmain, Chanoine Foisnet — Éd. Fleurus, coll. : Belles histoires et belles vies no 50. (réédition le 14 mai 1995, (ISBN 9782215041399))
  • 1961 : Saint-Exupéry prince des pilotes, Michel Manoll — Éd. G. P., coll. Spirale no 33.
  • 1961 : Marjolaine et le Troubadour, René Guillot — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 202.
  • 1962 : La Marque de Grichka, René Guillot — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 223.
  • 1963 : Chasses tragiques, avec Albert Mahuzier — Éd. G. P., coll. : Jeunesse-Pocket no 25.
  • 1963 : Fonabio et le lion, René Guillot — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque.
  • 1964 : Grichka et les Turbans Jaunes, René Guillot — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 267.
  • 1965 : Arthur et l'enchanteur Merlin, Suzanne Pairault — Hachette, coll. Idéal-Bibliothèque no 278.
  • 1966 : Les Mahuzier chez les Indiens Guaraos, Albert et Philippe Mahuzier — Éd. G.P., coll. : Bibliothèque rouge et or. Souveraine no 230.
  • 1966 : Jean-Baptiste, le prophète du désert, Jean Pihan — Éd. Fleurus, coll. : Belles histoires, belles vies no 78. (réédité en 1998, (ISBN 2-215-04249-4) (notice BnF no FRBNF36969274))
  • 1967 : Le Scarabée d'or et autres histoires extraordinaires, Edgar Allan PoeODEJ, collection : Livre club J no 18.
  • 1969 : Nos champions : Colette Besson, Roger Bambuck, Marie-José Kersaudy, Éric Tabarly, Raymond Poulidor, Jean Rédélé, Walter Spanghero, Louis Baudouin.
  • 1970 : Le Printemps viendra deux fois - Hachette, coll. Bibliothèque verte no 408 : 1re édition Hachette de 1970 en photo, avec Claude Cénac (1970).
  • 1972 : Marco Polo à travers l'Asie inconnue, Jean Riverain — Éd. G. P., coll. Spirale.
  • 1990 : Mère Saint-Ignace : Claudine Thévenet et les religieuses de Jésus-Marie, Agnès Richomme — Éditeur : Fleurus, coll. : Belles histoires, belles vies no 63. (ISBN 2-215-01601-9) (notice BnF no FRBNF35348099)
  • 1990 : Mère Alphonse-Marie : fondatrice des Sœurs du Très-Saint-Sauveur, dites "de Niederbronn", Agnès Richomme — Éd. Fleurus, coll. : Belles histoires, belles vies no 63. (ISBN 2-215-01577-2)
  • 1996 : Geneviève, protectrice de Paris, Geneviève Flusin — Éd. Fleurus, coll. : Belles histoires, belles vies. (ISBN 978-2215041962)

Série L'Étalon noir[modifier | modifier le code]

Série de romans pour la jeunesse écrits par Walter Farley publiée en France aux Éditions Hachette dans la collection Bibliothèque verte). Traduction de Jean Muray.

  • 1974 : Une cavalière pour l'étalon noir.
  • 1975 : Sur les traces de l'étalon noir.
  • 1975 : Un rival pour l'étalon noir.
  • 1980 : Le Fils de l'étalon noir.
  • 1985 : Le Ranch de l'étalon noir.
  • 1987 : La Révolte de l'étalon noir.

Militaria[modifier | modifier le code]

  • 1947 : La Merveilleuse Histoire de l'armée française, sous deux formes : une édition limitée (150 exemplaires numérotés, couverture grenat, 1947) et une série normale (couverture vert foncé, 1947, puis 1950).
  • 1952 : Leclerc et ses hommes, de Pierre Nord, Éditions G. P., coll. Rouge et Or n°55.
  • 1954 : Pages de gloire, de Pierre Nord, Éditions G. P., coll. Rouge et Or n°80.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix de l'Image Française en 1947 pour les illustrations des Fables de La Fontaine (Éditions G. P., 1949, collection Rouge et Or n°4).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le costume », sur http://livresraresetanciens.com, (consulté le 24 juillet 2016)
  2. Babar, Harry Potter et Cie : Livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui. BnF, 2008. ISBN 978-2-7177-2422-6. p. 262
  3. « Le Grand Prix de l’image française, une existence éphémère, Thierry Crépin », sur http://comicalites.revues.org/217

Sources[modifier | modifier le code]

Livres
site Internet

Liens externes[modifier | modifier le code]