Raoul Ardent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Raoul Ardent (en latin Radulphus Ardens) né avant 1140 à Beaulieu-sous-Bressuire et mort le ou 1200 est un théologien et prédicateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ardent est son surnom sans doute dû à son éloquence et de sa ferveur[1]. Il est issu d’une famille noble. Il suit l’enseignement de Gilbert de la Porrée. Il est maître de théologie. C’est comme prédicateur dans le diocèse de Poitiers qu’il s’illustre. János Bartkó écrit qu'il appartiendrait au groupe réformateur et mystique qui entourait Pierre le Chantre[2]. Il est appelé comme chapelain à la cour de Richard Ier Cœur de Lion, duc d’Anjou, de Normandie et roi d’Angleterre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Speculum universale, encyclopédie de la foi chrétienne, en 14 livres (le 6e n'ayant jamais été écrit), composée entre 1193 et 1200. Cette somme des vices et des vertus traite principalement de questions de morale.
  • Sermons ː Radulphus Ardens Sermones anonymi (consultable sur BNF/gallica). Il s'agit de 199 sermons qui constituent un ensemble cohérent. Les sermons sont publiés la première fois en 1564 par Claude Frémy à Paris[3] et font l'objet de nombreuses rééditions en France et à l'étranger (Anvers, Cologne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Raoul Ardent », sur dev.ulb.ac.be
  2. János Bartkó, Un instrument de travail dominicain pour les prédicateurs du XIIIe siècle: Les Sermones de evangeliis dominicalibus de Hugues de Saint-Cher (†1263) : Thèse en vue de l'obtention du grade de docteur en Histoire sous la direction de Nicole Bériou, Lyon, (lire en ligne)
  3. « Raoul Ardent (11..-1200?) », sur data.bnf.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]