Raoul André Ulmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raoul André Ulmann
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Lieux de travail

Raoul André Ulmann est un peintre français, né à Paris le [1] et mort en 1932[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tristesse sur la mer (1898).

Élève de William Bouguereau et de Tony Robert-Fleury, il peint des marines bretonnes, hollandaises et des vues de Paris. À partir de 1907, il expose des paysages à la Société nationale des beaux-arts. Il expose également avec la Société nouvelle de Paris, rebaptisée par la suite Société des peintres et sculpteurs, présidée par Auguste Rodin, lors de salons à Paris et aux États-Unis (notamment à Buffalo en novembre-décembre 1912)[2].

De son vivant, l’État français fait l’acquisition de plusieurs de ses œuvres, qui sont notamment affectées au musée du Luxembourg, au musée Bonnat de Bayonne, à la Chambre de députés, ou encore au palais de l’Élysée.

Tristesse sur la mer est reproduite dans L'Estampe moderne en 1898.

Il reçoit le prix Puvis de Chavannes en 1931.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Le musée d’Orsay conserve plusieurs de ses œuvres :

  • Grande marée à Trébeurden[3] ;
  • La Seine au Trocadéro ;
  • Le canal de la Bastille[4];
  • Le pré de Biez[5].

Le musée des beaux-arts de Quimper en conserve une Marine bretonne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 9/942/1867 (consulté le 23 décembre 2012)
  2. (en) Catalogue de Buffalo, en ligne sur archive.org.
  3. Musée d'Orsay : Grande marée à Trébeurden
  4. Musée d'Orsay : Le canal de la Bastille
  5. Musée d'Orsay : Le pré de Biez

Liens externes[modifier | modifier le code]