Ramon Intzagarai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ramon Intzagarai
Biographie
Naissance
Décès
Pseudonyme
ElurmendiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Ramon Intzagarai ou Ramón Inzagarai, aussi connu sous le pseudonyme d’Elurmendi ou Donosti, né le 21 novembre 1878 et mort le 29 novembre 1947 à Saint-Sébastien est un prêtre, bertsolari et académicien basque espagnol de langue basque et espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie au Séminaire de Vitoria-Gasteiz, et est ordonné prêtre en 1905.

Ramon Intzagarai crée une pièce théâtrale pour enfants Kontxesi ta Petratxo en 1918 et en 1920, il est nommé académicien à l'Euskaltzaindia ou Académie de la langue basque.

En 1923, il commence une première collaboration avec la Revue Internationale des Études Basques. En 1924, il édite Ipuyak, Elurmendi'k euskeratuak et en 1926, il prononce un discours lors de l'entrée à l'Académie de Bonifazio Etxegarai.

Historia eclesiástica de San Sebastián est publié par le gouvernement provincial du Guipuscoa en 1951. Fausto Arocena Arregui dira de lui, qu'en tant que poète durant les jeux floraux, il avait été reconnu dans de nombreux concours littéraires. Il avait un vaste vocabulaire, provenant principalement de l'"argot" marin de la Jarana, et qu'il était très difficile à lire pour tous ceux qui n'avaient pas été formés à cette spécialité[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Textes narratifs (récits)
  • Ipuiak, Elurmendi'k euskeratuak, 1922, Eneko Deuna.
Théâtre
  • Kontxesi ta Petratxo, 1918, Euskal-Erria.
Religion
  • Historia eclesiástica de San Sebastián, avec Fausto Arocena Arregui, Députation du Guipuscoa, 1951, 518 pages.
Collection
  • Orain arte, kabuxak, 2008, Alberdania / Donostiako Udala.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anabitarte, A.: Erramun Intzagarai. Euskera, 1953, p. 40. Garriga, G.: « Inventario Bibliográfico Vasco ». Boletín del Instituto Americano de Estudios Vascos, 1962, p. 144. Onaindia, S.: Milla Euskal Olerki Eder, p. 778. Arocena, F.: « Introducción a la Historia Eclesiástica de San Sebastián », p. VIII.

Liens externes[modifier | modifier le code]