Maison de Poitiers-Aquitaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ramnulfides)
Aller à : navigation, rechercher

La maison de Poitiers est une famille d'origine franque implantée dans le Poitou, dont sont issus les comtes de Poitiers et ducs d’Aquitaine, ainsi que, par une branche cadette, les princes d’Antioche et les rois de Chypre.

La branche ainée d'Aquitaine s'éteignit en 1204 avec Aliénor d'Aquitaine, tandis que la branche cadette d'Antioche et de Chypre s'éteignit en 1487 avec Charlotte de Chypre.

Origine[modifier | modifier le code]

Le fondateur de la lignée, Ramnulf ou Renoul Ier, comte de Poitiers de 839 à 866, était le fils présumé de Gérard, comte d'Auvergne.

En s'appuyant sur le Liber Memorialis de l'abbaye de Reichenau et l'onomastique, Christian Settipani propose de voir en ce dernier un fils d'Étienne, comte de Paris, lui-même fils de Gérard, comte de Paris[1]. Les comtes de Poitiers se rattacheraient ainsi aux Girardides, probablement aussi à l'origine de la Maison de Lorraine.

Comtes de Poitiers et ducs d'Aquitaine[modifier | modifier le code]

Cette famille a donné à partir de 959 toute la lignée des ducs d'Aquitaine, dont les premiers ne portaient officiellement que le titre de comte de Poitiers. L'étroitesse des liens unissant Ramnulf II de Poitiers et Guillaume Ier le Pieux, puis Ebles Manzer, fils du premier, avec le duc Acfred d'Aquitaine, neveu du second, laissent à penser que les Ramnulfides étaient liés aux Guilhelmides.

La lignée des ducs d'Aquitaine s'éteignit par les mâles en 1137, et par les femmes en 1204 avec Aliénor d'Aquitaine, devenue reine de France, puis lors d'un second mariage, reine d'Angleterre, ce qui ajouta le duché d'Aquitaine aux nombreuses possessions françaises d'Henri II d'Angleterre.

Dates Ducs Notes
854-866 Ramnulf (ou Renoul) Ier († 866) Comte de Poitiers, fils de Gérard, comte d'Auvergne.
888-890 Ramnulf (ou Renoul) II († 890) Comte de Poitiers, fils de Ramnulf Ier. Il s'intitula duc d'Aquitaine après la mort de Charles III le Gros et rejeta la suzeraineté du roi Eudes de France.
893/909-918 Guillaume Ier le Pieux († 918) Parent (cousin supposé) de Ramnulf II, marquis de Gothie, comte d'Auvergne, de Berry, de Macon, du Limousin et de Lyon. Qualifié de dux en 893, et de dux Aquitanorum en 909.
918-926 Guillaume II le Jeune († 926) Neveu du précédent.
926-927 Acfred († 927) Frère du précédent. Désigne Ebles Manzer pour lui succéder.
927-932 Ebles Manzer (le Bâtard) († 934) Comte de Poitiers, fils de Ramnulf II. En 932, Raoul de Bourgogne, roi de France, lui retire l'Aquitaine pour la donner à Raymond Pons.
932-936 Raymond Pons († 936) comte de Toulouse.
959-963 Guillaume III Tête d'étoupe († 963) Fils d'Ebles Manzer. Comte de Poitiers, du Limousin et d'Auvergne, qualifié de « comte du duché d'Aquitaine » ou de « comte palatin d'Aquitaine », mais pas de « duc d'Aquitaine ».
963-995 Guillaume IV Fièrebrace († 995) Comte de Poitiers, fils du précédent.
995-1030 Guillaume V le Grand († 1030) comte de Poitiers, fils du précédent.
1030-1038 Guillaume VI le Gros († 1038) Comte de Poitiers, fils du précédent.
1038-1039 Eudes († 1039) Comte de Gascogne de 1032 à 1039, comte de Poitiers, fils de Guillaume le Grand et demi-frère du précédent.
1039-1058 Guillaume VII Aigret († 1058) Comte de Poitiers, fils de Guillaume le Grand et demi-frère des précédents.
1058-1086 Guy-Geoffroy-Guillaume VIII († 1086) Comte de Gascogne de 1052 à 1086, comte de Poitiers, frère du précédent.
1086-1126 Guillaume IX le Troubadour († 1126) Comte de Poitiers et de Gascogne, fils du précédent.
1126-1137 Guillaume X le Toulousain († 1137) Comte de Poitiers et de Gascogne, fils du précédent.
1137-1204 Aliénor d'Aquitaine (1122 † 1204) Comtesse de Poitiers et de Gascogne, fille aînée du précédent, épouse d'abord Louis VII le Jeune, roi de France, dont elle divorce en 1152 puis épouse le roi Henri II Plantagenêt, futur roi d'Angleterre.

Princes d'Antioche et comtes de Tripoli[modifier | modifier le code]

La maison de Poitiers a également fait souche en Orient avec Raymond de Poitiers (1115-1149), fils cadet de Guillaume IX le Troubadour, qui devint prince d'Antioche et comte de Tripoli en épousant Constance de Hauteville, héritière de son père Bohémond II de Hauteville.

  • 1201-1216 : Bohémond IV (11721233), prince d'Antioche et comte de Tripolli, second fils de Bohémond III et d'Orgueilleuse de Harenc.
  • 1233-1252 : Bohémond V († 1252), prince d'Antioche et comte de Tripoli, fils de Bohémond IV et de Plaisance Embriaco, dame de Giblet.
  • 1252-1268 : Bohémond VI le Beau (12371275), prince d'Antioche et comte de Tripoli, fils de Bohémond V et de Lucienne de Caccamo-Segni. La ville d'Antioche fut définitivement prise en mai 1268, mais Bohémond VI conserva le titre de prince d'Antioche jusqu'à sa mort et le transmit à sa descendance dans la maison de Poitiers.
  • 1287-1299 : Lucie († 1299), princesse d'Antioche et comtesse de Tripoli, sœur du précédent, mariée à Narjod de Toucy, amiral sicilien.

Rois de Chypre[modifier | modifier le code]

Henri de Poitiers-Antioche (mort en 1276), fils cadet de Bohémond IV et de Plaisance Embriaco, épousa Isabelle de Lusignan (morte en 1264), héritière du royaume de Chypre, et fonda ainsi la seconde maison de Lusignan. La branche de Poitiers-Lusignan s'éteignit en 1487 avec la reine Charlotte de Chypre.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Généalogie des premiers comtes de Poitiers[modifier | modifier le code]

Généalogie des ducs d'Aquitaine, d'Ebles Manzer à Aliénor d'Aquitaine[modifier | modifier le code]

Les ducs d'Aquitaine inclus dans cet arbre étaient aussi comtes de Poitiers. On n'a conservé que le premier titre pour alléger le texte et pour respecter la hiérarchie nobiliaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Settipani, Onomastique et Parenté dans l'Occident médiéval, Oxford, Linacre College, Unit for Prosopographical Research, coll. « Prosopographica et Genealogica / 3 », , 310 p. (ISBN 1-900934-01-9), p. 87-89 et 100