Rammstein (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rammstein

Album de Rammstein
Sortie
Enregistré 2018
La Fabrique, Saint-Rémy-de-Provence Drapeau de la France France
Durée 46:20
Genre Metal industriel, Neue Deutsche Härte, électro-industriel
Format CD
Producteur Olsen Involtini, Rammstein
Label Universal Music

Albums de Rammstein

Singles

  1. Deutschland
    Sortie :
  2. Radio
    Sortie :
  3. Ausländer
    Sortie :

Rammstein est le nom officieux du septième album studio du groupe de metal industriel allemand Rammstein, sorti le . Il paraît dix ans après l'album précédent, Liebe ist für alle da.

Bien que couramment et éponymement surnommé Rammstein (stylisé RAMMSTEIN), cet album n'a officiellement pas de titre[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La genèse de l'album débute en 2015. L'actualité de Rammstein est alors au point mort et le chanteur Till Lindemann lance son projet solo Lindemann. Au cours d'une interview, il déclare que Rammstein se réunira en pour commencer à composer. En effet, en , le site officiel poste une photo du groupe en train d'improviser dans le studio personnel de Christoph Schneider. L'album est en développement.

Après six albums produits par Jacob Hellner, le groupe choisit Olsen Involtini comme producteur. En , Rammstein entre en studio, avec 16 demos finalisées. L'enregistrement a lieu jusqu'en mai aux studios La Fabrique, à Saint-Rémy-de-Provence. En , Richard Zven Kruspe confirme en interview que les chansons seront mixées en décembre par Rich Costey (Muse, Sigur Rós) à Santa Monica en Californie, en compagnie de Richard lui-même et Olsen Involtini. Les deux semaines planifiées se révèlent cependant insuffisantes pour mixer les 16 chansons initialement prévues et seules 11 d'entre elles sont finalisées.

L'album est annoncé pour la première fois sur Twitter en [3],[4] avant que le mois de sortie ne soit annoncé en décembre dans une interview au site web Consequence of Sound[5]. La date de sortie précise, soit le , est annoncée via la publication du clip du nouveau single Deutschland le à 18 h[6], précédée d'une annonce accompagnée d'une nouvelle polémique pour le groupe. En effet, un extrait du clip où les membres de Rammstein sont costumés en prisonniers des camps de concentration nazis, publié le jour précédent attire les critiques et les indignations de plusieurs personnalités, comme l'ex-présidente du Conseil central des Juifs en Allemagne Charlotte Knobloch[7].

Réception[modifier | modifier le code]

Rammstein
Score cumulé
SiteNote
Metacritic82/100[8]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic4 étoiles sur 5
Clash8/10[9]
CoSB+[10]
Exclaim!8/10[11]
Kerrang!4 étoiles sur 5[12]
NME4 étoiles sur 5[13]
Rolling Stone3.5 étoiles sur 5[14]
Sputnikmusic4,2/5[15]
Wall of Sound9,5/10[16]

L'album est salué par la critique professionnelle : Metacritic, le site d'agrégateurs d'avis, a une note moyenne de 82/100 basée sur 11 commentaires[8]. Dans une critique positive, NME a écrit : « Cet album est sans aucun doute un triomphe retentissant. »[13]. Nick Ruskell, pour Kerrang! indique que « c’est un disque fait avec soin, artisanat. »[12]. Wall of Sound a attribué la note de 9,5 sur 10 à l'album expliquant que « Rammstein est apparemment un point culminant des six précédents albums studio, prenant le meilleur des dernières décennies et le réunissant dans un seul et même album, tout en y apportant quelques surprises inattendues. »[16]

Thèmes abordés[modifier | modifier le code]

Deutschland, le premier single tiré de l'album, qui en est également la première piste, dénonce les dérives d’une nation en décomposition, rongée par le mal nationaliste[17]. Radio est un plaidoyer pour la liberté, évoquant l’écoute clandestine des radios de l’Ouest à l'époque de la RDA[17].

À part ces deux titres politiques, Rammstein aborde des sujets déjà connus[17] :

Dans plusieurs chansons Rammstein fait des allusions au passé[17] : le batteur Christoph Schneider recycle dans Sex le beat de Haifisch, les allitérations sur les syllabes « ver » de Zeig dich rappellent celles de Zerstören, Diamant est une balade qui finit mal, comme Roter Sand. Enfin, Tattoo, avec sa simplicité brute, renvoie à Herzeleid.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Deutschland 5:23
2. Radio 4:37
3. Zeig Dich 4:15
4. Ausländer 3:51
5. Sex 3:56
6. Puppe 4:33
7. Was Ich Liebe 4:29
8. Diamant 2:34
9. Weit Weg 4:20
10. Tattoo 4:11
11. Hallomann 4:11
46:20

Crédits[modifier | modifier le code]

Musiciens supplémentaires[modifier | modifier le code]

  • Meral Al-Mer : chœurs (Piste 1 et 10)
  • Carla Bruhn : chœurs (Piste 11)
  • L’orchestre symphonique de la Télévision Nationale et de la radio de Biélorussie : chorale, (piste 3 et 6)

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (2019) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[18] 1
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[19] 5
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[20] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[21] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[22] 1
Drapeau du Canada Canada (Canadian Albums)[23] 5
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[24] 1
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[25] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[26] 9
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[27] 1
Drapeau de la France France (SNEP Megafusion)[28] 1
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[29] 5
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[30] 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[31] 18
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[32] 1
Drapeau du Portugal Portugal (AFP)[33] 1
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[34] 3
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Rock and Metal Chart)[35] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[36] 2
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[37] 1

Certifications[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Pays Certification Ventes Date
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[38] Disque d'or 5 × Or 500 000 + 2020
Drapeau de la France France[39] Disque d'or Or 50 000 + 2019
Drapeau de la Belgique Belgique[40] Disque d'or Or 15 000 + 2019
Drapeau du Danemark Danemark[41] Disque d'or Or 10 000 + 2019
Drapeau de la Tchéquie Tchéquie Disque d'or Or 2 500 + 2019
Drapeau de l'Autriche Autriche[42] Disque de platine 2 × Platine 30 000 + 2020
Drapeau de la Pologne Pologne[43] Disque de platine 1 × Platine 20 000 + 2020

À la fin de l'année 2019, l'album s'était vendu à plus de 900 000 exemplaires dans le monde ce qui en faisait le neuvième album le plus vendu de l'année 2019[44].

Single[modifier | modifier le code]

Pays Single Certification Ventes Date
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[45] Deutschland Disque de platine 1 × Platine 400 000 + 2020
Drapeau de la Suède Suède Deutschland Disque d'or 1 × Or 20 000 + 2021

Distinctions[modifier | modifier le code]

Pays Distinctions Catégorie Date Résultats
Drapeau de la Suède Suède Bandit Rock Awards Meilleur album international 2020 Lauréat
Drapeau de la Pologne Pologne AntyRadia Rock Awards Meilleur album rock international[46] 2020 Lauréat
Drapeau de l'Estonie Estonie MetalStorm Awards Meilleur album metal industriel[47] 2019 Lauréat

En , l'album Rammstein est élu comme étant le meilleur album metal de la décennie par le vote du public sur le site LouderSound (Metal Hammer) [48].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Rammstein Album Nummer 7! », sur www.rammstein.de, (consulté le ).
  2. « 7e album (sans titre) », sur rammsteinworld.com (consulté le ).
  3. Mathieu David, « Rammstein : le prochain album bientôt fini », sur Oui FM, (consulté le ).
  4. « Rammstein : le nouvel album daté ! », sur Rolling Stone, (consulté le ).
  5. (en) Spencer Kaufman, « Richard Kruspe: New Rammstein album will “come out probably in April” », sur Consequence of Sound, (consulté le ).
  6. Philippe Richard, « Musique. Rammstein, une date d'album et un clip choc », sur Ouest-France, (consulté le ).
  7. Aurore Garot, « Rammstein fait son retour avec une nouvelle polémique sur la Shoah », sur Le Figaro, (consulté le ).
  8. a et b (en) « Rammstein by Rammstein », sur metacritic.com, (consulté le )
  9. (en) « Rammstein - Rammstein : A flamboyant mess of electronica meets heavy metal... », sur clashmusic.com, (consulté le ).
  10. (en) « Rammstein Make a Triumphant Return with Their Untitled Seventh Album », sur consequenceofsound.net, (consulté le ).
  11. (en) « Rammstein - Untitled », sur exclaim.ca, (consulté le ).
  12. a et b (en) « Album Review: Rammstein – ‘Untitled’ », sur kerrang.com, (consulté le ).
  13. a et b (en) « Rammstein – ‘Untitled’ review », sur nme.com, (consulté le ).
  14. (en) « Rammstein Tussle With Germany’s Past, Embrace Their Own Darkness on Self-Titled Album », sur rollingstone.com, (consulté le ).
  15. (en) « Rammstein - Rammstein », sur sputnikmusic.com, (consulté le ).
  16. a et b (en) « Rammstein – Rammstein (Album Review) », sur wallofsoundau.com, (consulté le ).
  17. a b c et d (de) « Rammstein sind für alle da, auch für dich! », sur laut.de, (consulté le ).
  18. (de) Charts.de – Rammstein – Rammstein. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  19. (en) Australian-charts.com – Rammstein – Rammstein. ARIA Top 50 album. Hung Medien.
  20. (de) Austriancharts.at – Rammstein – Rammstein. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  21. (nl) Ultratop.be – Rammstein – Rammstein. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  22. Ultratop.be – Rammstein – Rammstein. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  23. (en) Rammstein - Chart history – Billboard. Canadian Albums Chart. Prometheus Global Media.
  24. (da) Danishcharts.com – Rammstein – Rammstein. Tracklisten. Hung Medien.
  25. (en) Spanishcharts.com – Rammstein – Rammstein. Top 100 álbumes. Hung Medien.
  26. (en) Rammstein - Chart history – Billboard. Billboard 200. Prometheus Global Media.
  27. (fi) Finnishcharts.com – Rammstein – Rammstein. Suomen virallinen lista. Hung Medien.
  28. Le Top de la semaine : Top Albums Megafusion - SNEP. Top Albums Megafusion. SNEP.
  29. (en) Italiancharts.com – Rammstein – Rammstein. FIMI. Hung Medien.
  30. (en) Norwegiancharts.com – Rammstein – Rammstein. VG-lista. Hung Medien.
  31. (en) Charts.org.nz – Rammstein – Rammstein. RIANZ. Hung Medien.
  32. (nl) Dutchcharts.nl – Rammstein – Rammstein. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  33. (en) Portuguesecharts.com – Rammstein – Rammstein. AFP. Hung Medien.
  34. (en) Official Albums Chart Top 100. UK Albums Chart. The Official Charts Company.
  35. (en) « Official Rock & Metal Albums Chart Top 40 24 May 2019 - 30 May 2019 » (consulté le )
  36. (en) Swedishcharts.com – Rammstein – Rammstein. Sverigetopplistan. Hung Medien.
  37. (en) Swisscharts.com – Rammstein – Rammstein. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  38. « Datenbank: BVMI », sur www.musikindustrie.de (consulté le )
  39. « Les certifications », sur SNEP (consulté le )
  40. « ultratop.be - ULTRATOP BELGIAN CHARTS », sur ultratop.be (consulté le )
  41. « Rammstein "RAMMSTEIN" | IFPI », sur ifpi.dk (consulté le )
  42. (de) « Auszeichnungen Archiv », sur IFPI Austria - Verband der österreichischen Musikwirtschaft (consulté le )
  43. « ZPAV :: Bestsellery i wyróżnienia - Wyróżnienia - Platynowe płyty CD - Archiwum », sur bestsellery.zpav.pl (consulté le )
  44. Audeyer Gaëtan, « Lady Gaga, BTS, Rammstein... Découvrez les plus gros vendeurs de disques en 2019 ! », sur virginradio.fr, (consulté le )
  45. « Datenbank: BVMI », sur www.musikindustrie.de (consulté le )
  46. « Płyta Rocku Antyradia 2019. Oto lista nagrodzonych [WYNIKI] - Antyradio », sur www.antyradio.pl (consulté le )
  47. « Metal Storm Awards 2019 - Metal Storm », sur www.metalstorm.net (consulté le )
  48. (en) Metal Hammer18 December 2019, « The 50 best metal albums of the 2010s », sur Metal Hammer Magazine (consulté le )

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Rammstein (album éponyme) sur Spirit of metal