Ramazan Galaletdinov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ramazan Galaletdinov
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Nom court
Рамазан ГалялетдиновVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Nationalité

Ramazan Galaletdinov (russe : Р. Галялетдинов) né le 24 mars 1958 à Kouibychev, Russie, URSS, est un coureur cycliste soviétique[1], qui s'est illustré, en particulier au Tour de l'Avenir, avec l'équipe de l'URSS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ramazan Galaletdinov a été l'inconnu des statistiques et annuaires cyclistes[2]. Pourtant, en France au Tour de l'Avenir, il a été de l'équipe soviétique découverte en 1978, dans le sillage de Sergueï Soukhoroutchenkov, au Tour de l'Avenir. Originaire de la région de la moyenne Volga, en Russie soviétique, il est un pur produit du centre de formation du cyclisme de l'URSS, l'école des sports de Kouibychev. Ce centre de formation était l'une parmi les 18 écoles des sports de l'Union soviétique, mais sous la responsabilité d'un ancien coureur, Vladimir Petrov, adossée au Club sportif de l'Armée de l'Air, elle a "sorti" quelques-uns des coureurs de "l'époque d'or" du cyclisme de l'URSS[3]Comme son chef de file Soukhoroutchenkov, comme Sergueï Morozov, Ramazan Galaletdinov s'est exprimé dans la montagne. Vainqueur des étapes d'Aix-les-Bains et de Morzine, au Tour de l'Avenir 1978, qu'il terminait à la seconde place, il triomphe à Saint-Étienne, terme de la troisième étape, dans l'édition 1980 de cette épreuve, et porte la journée suivante le maillot jaune. Deuxième du classement par points en 1978 (1er: Alexandre Averine), il emporte le Grand prix de la montagne en 1980. Professeur de dessin, il était réputé être "timide" vis-à-vis des journalistes.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès année par année[modifier | modifier le code]

Autres classements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source: Miroir du cyclisme, n° 363-janvier 1985, article Le cyclisme en URSS, enquête signée "Julien Desroses", reprise d'une note de l'APN, ( Agence de Presse Novosti )
  2. Au 30/12/2009, aucun site spécialisé dans le sport cycliste ne donnait de dates d'état civil à ce coureur
  3. Outre le magazine Miroir du cyclisme, voir l'article très informé, carte de l'URSS à l'appui, d'un certain Jean-Marie Leblanc et de Christian Rochard, paru dans le magazine Vélo, n° 166-mai 1982: Les grandes manœuvres du cyclisme soviétique.
  4. Étapes Saint-Étienne-Aix-les-Bains, et Thonon-les-Bains-Morzine.
  5. R. Jacobs, R. Desmet, H. Mahau, annuaire Velo 1979, page 268.
  6. Il termine deuxième du classement par points
  7. étape Villié-Morgon-Saint-Étienne. À la suite de cette victoire à Saint-Étienne, il devient maillot jaune. Il le laisse le lendemainà son compatriote Youri Barinov.
  8. Ramazan Galaletdinov participe au Tour de Cuba en 1980 et 1981. Cf "Cuba en noticuas", site Cubahora.cu
  9. Il remporte le Prix de la montagne.
  10. site "Zavod Miru", classement de l'année

Liens externes[modifier | modifier le code]