Ramata (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ramata

Réalisation Léandre-Alain Baker
Acteurs principaux
Sociétés de production La Huit Production, Médiatik Communications S.A.
Pays de production Drapeau du Sénégal Sénégal
Genre Drame
Durée 90 min
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ramata est un long métrage réalisé par Léandre-Alain Baker[1]. C'est une adaptation du roman de l'écrivain Sénégalais Abasse Ndione qui porte le même titre. Le film est tourné à Dakar, principalement à l'île de Gorée entre Novembre et Décembre 2007.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ramata est une femme de cinquante ans, à la beauté envoûtante[2]. Depuis trente ans, elle est mariée à Matar Samb, un ancien procureur qui est devenu ministre de la justice. Ils habitent alors aux almadies, un endroit au niveau de vie plutôt élevé.

Le grand amour et le plaisir émanent en l'actrice principale qui rencontre Ngor Ndong dans un taxi qu'il conduisait. Cet homme a vingt cinq ans et est connu de la police pour ses activités illégales. Ce jeune homme est fort, sans abris, mystérieux mais séduit Ramata[3]. A priori réticente, cette dernière accepte finalement de suivre Ngor au Copacabana, un coin dans un quartier très miteux de Dakar.

Cette rencontre boulverse la vie de Ramata qui se retrouve en porte-à-faux avec la dignité et la réputation de sa famille[4]. L'on se demande si cette rencontre est fortuite et qui est réellement Ngor Ndong.

Fiche Technique[modifier | modifier le code]

Pays : Sénégal[5]

Durée : 1h30

Année : 2009

Genre : Drame

Format : 35 mm

Thème : mariage, sexualité, amour

Réalisateur : Léandre-Alain Baker

Scénario : Miguel Machalski, Léandre-Alain Baker

Roman adapté : Abasse Ndione

Directeur de la photographie : François Kuhnel

Son : Allioune Mbow

Montage : Didier Ranz

Musique originale : Wasis Diop

Chef maquilleuse : Nadine Otsobogo Boucher

Décor : Moustapha Ndiaye Picasso

Décors et costumes : Bouna Médoune Séye

1er assistant opérateur : Makhète Diallo

2èmes assistants opérateurs : Jean Diouf et Abdoulaye Diallo

Producteur : Ndiouga Moctar Bâ

Producteur exécutif (France) : Gilles Le Mao

Maisons de Production : La Huit Production, Médiatik S.AS

Distributeurs : FAR (Films Afrique Réseau), Hevadis Films

Ventes Internationales : Mediatik Communications S.A.

Distribution[modifier | modifier le code]

Katoucha Niane : Ramata[2]

Ibrahima Mbaye "Thié" : Ngor

Viktor Lazlo : Yvonne

Ismaël Cissé

Suzanne Diouf

Abdoulaye Diop Dany

Oumar Seck

Hubert Laba Ndao

Thierno Ndiaye Doss

Rokhaya Niang[5]

Mame Ndoumbé Diop

Festivals[modifier | modifier le code]

Le film participe à plusieurs festivals en 2009[5]:

Festival du Nouveau Cinéma de Montréal au Canada

- Sélection [Panorama International (Tour d'horizon des perles du cinéma mondial)]

- Projection : Ex-Centris-Le Parallèle, Salle Claude Jutra, Ex-Centris-Fellini


Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) | Ouagadougou au Burkina Faso

- Compétition officielle Longs Métrages

- Première Mondiale

Notes & Références[modifier | modifier le code]

  1. « Casting de Ramata (2011) - SensCritique », sur www.senscritique.com (consulté le )
  2. a et b « Ramata (2009) - IMDb » (consulté le )
  3. « IFcinéma - Ramata », sur ifcinema.institutfrancais.com (consulté le )
  4. AlloCine, « Ramata » (consulté le )
  5. a b et c « Africiné - Ramata », sur Africiné (consulté le )