Raman Parimala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raman Parimala
Raman Parimala.jpeg

Raman Parimala à Berkeley en 1990

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
Mayiladuthurai (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
American Mathematical Society
Indian Academy of Sciences (en)
Indian National Science Academy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse
Ramaiyengar Sridharan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Prix Shanti Swarup Bhatnagar de science et technologie (en) ()
The World Academy of Sciences (TWAS) Prize ()
Srinivasa Ramanujan Medal (en) ()
Noether Lecture ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Raman Parimala (née le 21 novembre 1948) est une mathématicienne indienne connue pour ses contributions à l'algèbre. Elle est professeure de mathématiques à l'Université Emory.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raman Parimala est née le 21 novembre 1948[1] et a grandi à Tamil Nadu, en Inde[2]. Elle étudie au Saradha Vidyalaya Girls' High School et au Stella Maris College à Chennai. Elle reçoit son M. Sc. à l'université de Madras (1970) et son Ph. D. à l'université de Mumbai (1976) supervisée par Ramaiyengar Sridharan (en) de TIFR[3]. Elle est professeure émérite de mathématiques à l'Université Emory[4]. Durant de nombreuses années, elle a été professeur au Tata Institute of Fundamental Research (TIFR), Bombay. Elle a prouvé avec Eva Bayer-Fluckiger la conjecture de Serre II (en), conjecture concernant la cohomologie galoisienne[5].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Parimala est conférencière invitée au Congrès International des Mathématiciens à Zurich en 1994 et a donné une conférence Étude des formes quadratiques — certains liens avec la géométrie [6]. Elle a donné une séance plénière de l'adresse de l'Arithmétique linéaire algébrique des groupes de plus de deux dimensions des champs lors du Congrès d'Hyderabad en 2010.

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • Failure of a quadratic analogue of Serre's conjecture, Bulletin de l'AMS, vol. 82, 1976, pp. 962-964 lien Math Reviews
  • Quadratic spaces over polynomial extensions of regular rings of dimension 2, Mathematische Annalen, vol. 261, 1982, pp. 287-292 DOI:10.1007/BF01455449
  • avec Eva Bayer-Fluckiger : Galois cohomology of the Classical groups over fields of cohomological dimension≦2 - Inventiones mathematicae, 1995 - Springer DOI:10.1007/BF01231443
  • avec V. Suresh et R. Sridharan : Hermitian analogue of a theorem of Springer - Journal of Algebra, 2001 - Elsevier DOI:10.1006/jabr.2001.8830
  • avec E Bayer-Fluckiger : Classical groups and the Hasse principle - Annales de Mathématiques, 1998 - jstor.org[8] DOI:10.2307/120961
  • avec V. Suresh : The μ-invariant of the function fields of p-adic curves, 2007[9].

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Raman Parimala » (voir la liste des auteurs).

  1. a, b, c, d, e, f et g Larry Riddle, « Raman Parimala », sur Biographies of Young Women Mathematicians, Agnes Scott College
  2. « Biographies of Candidates 2015 », Notices of the AMS, American Mathematical Society, vol. 62, no 8,‎ , p. 940 (lire en ligne)
  3. « The Mathematics Genealogy Project - Raman Parimala », sur www.genealogy.ams.org
  4. « Math/CS », sur www.mathcs.emory.edu
  5. (en) E. Bayer-Fluckiger et R. Parimala, « Galois cohomology of the classical groups over fields of cohomological dimension ≤ 2 », Invent. Math., vol. 122,‎ , p. 195–229 (DOI 10.1007/BF01231443)
  6. conférence [PDF]
  7. List of Fellows of the American Mathematical Society, retrieved 2013-05-05.
  8. Google scholar
  9. arxiv.org: The u-invariant of the function fields of p-adic curves, Preprint

Liens externes[modifier | modifier le code]