Ram Chandra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ram Chandraji.

Ram Chandra (1899-1983), surnommé Babuji par ses disciples, est le fondateur de la Shri Ram Chandra Mission, association spirituelle chargée de promouvoir les idées de son Maître spirituel Ram Chandra surnommé Lalaji et la méthode du Sahaj Marg[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sri Ram Chandra est né le 30 avril 1899 à Shahjahanpur (Uttar Pradesh, Inde). Son père était magistrat à la Cour de justice de Shajahanpur. Babuji a commencé à y travailler comme simple clerc le 12 janvier 1925.

Marié à Smt. Bhagwati, Sri Ram Chandra a eu 6 fils et 3 filles, dont 3 sont morts durant leur petite enfance. Sa femme est décédée en 1949, tandis que son second fils Sri Dinesh s'est suicidé en 1958.

Sri Ram Chandra Babuji a rencontré son gourou Lalaji pour la première fois le 3 juin 1922. Celui-ci est décédé en 1931. Babuji a repris son enseignement, promouvant le Sahaj Marg et fondant la Shri Ram Chandra Mission le 31 mars 1945.

Tombé gravement malade lors de l'un de ses voyages en Occident pour diffuser le Sahaj Marg, Sri Ram Chandra est décédé le 19 avril 1983.

Fondateur du Sahaj Marg[modifier | modifier le code]

Relations avec son maître Lalaji[modifier | modifier le code]

Son gourou Mahatma Ram Chandraji, surnommé aussi Lala Ji ou Lalaji, a été le premier maître soufi non musulman de l'ordre de la Naqchabandiyya après avoir suivi l'enseignement de Hujur Maharaj, dès l'âge de 18 ans.

Ses héritiers spirituels sont nombreux : Chaturbhuj Sahay Ji, fondateur du Ramashram Satsang de Mathura, Thakur Ram Singhji, le docteur Chandra Gupta et Babuji font partie des principaux.

Parmi eux, seul Shri Ram Chandra, Babuji, a abandonné toutes références au soufisme. Il se dispute avec Chaturbhuj Sahay Ji le privilège d'avoir été le successeur désigné de Lalaji.

Selon Sri K. C. Narayana, cette nomination de Babuji par Lalaji aurait eu lieu en rêve le 12 octobre 1932, soit plus d'un an après la mort de son maître. Selon Shri Parthasarathi Rajagopalachari, cet événement n'aurait eu lieu qu'en 1944 ou 1945, toujours dans un rêve.

SRCM & Sahaj Marg[modifier | modifier le code]

Sri Ram Chandra Babuji fonde la Shri Ram Chandra Mission de Shahjahanpur le 31 mars 1945, ses statuts sont déposés à Lucknow, capitale de l'état d'Uttar Pradesh. Il l'accompagne l'année suivante des "Dix Maximes du Sahaj Marg".

Durant les années suivantes, son enseignement spirituel séduit diverses personnalités comme le professeur de philosophie S. P. Srivastava, Sri M. L. Chaturvedi, juge à la Haute cour de justice d'Allahabad ou Kum. Kasturi Chaturvedi. La consécration de son œuvre lui est acquise quand K. C. Varadachari le rejoint en 1955 puis crée le Sahaj Marg Research Institute en 1965.

À la fin des années 1960, il autorise l'un de ses disciples à partir enseigner le Sahaj Marg à Copenhague. En 1972, il effectue son premier voyage en Occident pour diffuser son enseignement spirituel. La croissance du mouvement s'amplifie et l'ashram de Shahjahanpur est construit en 1976. Mais il tombe gravement malade à l'occasion de l'un de ses voyages en France en 1982 et meurt quelques mois plus tard.

Succession très controversée[modifier | modifier le code]

Sa succession a donné lieu à des querelles importantes où différents groupes se sont affrontés pour prendre le pouvoir à la tête de la Sri Ramchandra Mission.

Un groupe de seniors précepteurs s'est réuni à pour donner un nouveau président à la Sri Ramchandra Mission. Selon ce groupe, Babuji n'avait pas désigné son successeur. Ils ont créé un groupe de travail et S. P. Srivastava en a pris la présidence, dans l'attente de trouver le véritable représentant spirituel de Babuji. En 1994, Sri Umeshchandra Saxena, l'un des fils de Babuji, a remplacé Srivastava.

D'autres ont reconnu la véracité d'une lettre écrite par Babuji qui désignait Shri Parthasarathi Rajagopalachari comme président de la Mission. Ce dernier a aussi été proclamé représentant spirituel de Babuji. Il a créé sa propre société à but non lucratif, enregistrée en Californie sous le nom de Shri Ram Chandra Mission.

D'autres encore, comme Sri K. C. Narayana à l'ISRC reconnaissent que Shri Parthasarathi Rajagopalachari a été désigné président, mais lui refusent le titre de représentant spirituel. Ils n'ont qu'un seul maître éternellement vivant, Sri Ramchandra Babuji.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sahaj Marg, le Septième Darshana, ed. Infolio, (ISBN 978-2-88474-603-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ses ouvrages :

  • "Commentary on Ten Commandments of Sahaj Marg", 1946
  • "Efficacy of Rajayoga in the Light of Sahaj Marg", 1947
  • "Towards Infinity", 1957
  • "Reality at Dawn"
  • "Sahaj Marg Philosophy", 1962 (Philosophie du Sahaj Marg, 1980)
  • "Voice Real", une compilation de ses messages
  • "Autobiography", 1974 (Part I), posthume (Part II)

La plupart de ses écrits sont publiés par la SRCM de Chariji sous le titre de Complete Works of Ram Chandra, mais on peut aussi trouver d'autres Messages de Babuji sur le site de l'ISRC de Narayana.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Ses créations :

Origines :

Ses multiples successeurs :

Liens externes[modifier | modifier le code]