Ramón Aguirre Rodríguez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ramón Aguirre Rodríguez
Illustration.
Ramón Aguirre, en .
Fonctions
Député aux Cortes Generales

(2 ans, 7 mois et 15 jours)
Élection
Circonscription Guadalajara
Législature XIIe
Groupe politique Populaire

(3 ans, 9 mois et 21 jours)
Élection
Réélection
Circonscription Guadalajara
Législature IXe, Xe
Groupe politique Populaire
Successeur Encarnación Jiménez Mínguez

(10 ans, 8 mois et 9 jours)
Élection
Réélection

Circonscription Cáceres
Législature IVe, Ve, VIe, VIIe
Groupe politique Populaire
Successeur Rafael Mateos Yuste
Biographie
Nom de naissance Ramón Aguirre Rodríguez
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Madrid (Espagne)
Nationalité Espagnole
Parti politique PP
Profession Directeur bancaire

Ramón Aguirre Rodríguez, né le , est un homme politique espagnol membre du Parti populaire (PP).

Il est élu député de la circonscription de Guadalajara lors des élections générales de .

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié et père d'une fille.

Profession[modifier | modifier le code]

Ramón Aguirre est directeur bancaire.

Entre politique et administration[modifier | modifier le code]

Vice-secrétaire général du Parti libéral (PL) et de l'Alliance populaire (AP), il est investi en deuxième position sur la liste du nouveau Parti populaire (PP) dans la circonscription de Cáceres à l'occasion des élections générales de 1989. Élu au Congrès des députés, il siège à la commission de l'Économie, du Commerce et des Finances ainsi qu'à la commission des Budgets et à la commission bicamérale chargée des Relations avec le Tribunal des comptes. Réélu lors des élections législatives de 1993, il conserve ses attributions parlementaires. Président de la commission nationale du Commerce et du Tourisme du PP, il devient membre suppléant de la députation permanente à l'ouverture de la VIe législature. Porte-parole à la commission de l'Économie, du Commerce et des Finances, il est choisi comme adjoint au porte-parole parlementaire Luis de Grandes en . Il conserve son mandat lors des élections générales de mais démissionne en suivant du fait de sa nomination à la présidence de l'Institut du Crédit officiel (ICO) sur proposition de Rodrigo Rato[1].

Révoqué de son poste en après le retour des socialistes au pouvoir[2], dirigés par José Luis Rodríguez Zapatero, il devient membre du conseil d'administration du métro de Madrid. Il postule en deuxième position sur la liste conduite par José Ignacio Echániz dans la circonscription de Guadalajara lors des élections générales de [3] et retrouve son mandat parlementaire. Membre de la commission de l'Économie et des Finances et de celle des Budgets, il occupe les fonctions de porte-parole de son groupe à la commission bicamérale chargée des Relations avec le Tribunal des comptes. Réélu en [4], il démissionne deux mois plus tard lorsqu'il devient le nouveau président de la Société d'État des participations industrielles (SEPI)[5].

Candidat lors des élections générales de sur la liste de Silvia Valmaña[6], il échoue à obtenir un nouveau mandat mais retrouve son siège après le scrutin anticipé de [7],[8]. Remplacé par Pilar Platero à la tête de la SEPI[9],[10], il est choisi comme deuxième vice-président de la commission des Finances.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Real Decreto 1390/2000, de 19 de julio, por el que se nombra Presidente del Instituto de Crédito Oficial a don Ramón Aguirre Rodríguez. », sur boe.es, (consulté le 29 juillet 2018).
  2. (es) « Real Decreto 1079/2004, de 7 de mayo, por el que se dispone el cese de don Ramón Aguirre Rodríguez como Presidente del Instituto de Crédito Oficial. », sur boe.es, (consulté le 29 juillet 2018).
  3. (es) Junte électorale centrale, « Candidaturas proclamadas para las elecciones al Congreso de los Diputados y al Senado, convocadas por Real Decreto 33/2008, de 14 de enero. », sur BOE.es, (consulté le 22 juillet 2018).
  4. (es) Junte électorale centrale, « Candidaturas proclamadas para las elecciones al Congreso de los Diputados y al Senado, convocadas por Real Decreto 1329/2011, de 26 de septiembre. », sur BOE.es, (consulté le 22 juillet 2018).
  5. (es) « Real Decreto 129/2012, de 13 de enero, por el que se nombra Presidente de la Sociedad Estatal de Participaciones Industriales a don Ramón Aguirre Rodríguez. », sur boe.es, (consulté le 29 juillet 2018).
  6. (es) Junte électorale centrale, « Candidaturas proclamadas para las elecciones al Congreso de los Diputados y al Senado, convocadas por Real Decreto 977/2015, de 26 de octubre. », sur BOE.es, (consulté le 22 juillet 2018).
  7. (es) « El PP repite con Silvia Valmaña y Ramón Aguirre para recuperar el escaño que perdieron el 20-D. », sur lacronica.net, (consulté le 24 juillet 2018).
  8. (es) « Euforia en la sede del PP en Guadalajara. », sur nuevaalcarria.com, (consulté le 24 juillet 2018).
  9. (es) « Real Decreto 296/2016, de 15 de julio, por el que se dispone el cese de don Ramón Aguirre Rodríguez como Presidente de la Sociedad Estatal de Participaciones Industriales. », sur boe.es, (consulté le 29 juillet 2018).
  10. (es) « El Gobierno nombra a Pilar Platero presidenta de la SEPI. », sur elpais.com, (consulté le 29 juillet 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]