Ralph Nader

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ralph Nader
Description de cette image, également commentée ci-après

Conférence de Ralph Nader, le .

Naissance (83 ans)
Winsted (Connecticut, États-Unis)
Nationalité Américaine
Profession

Ralph Nader, né le à Winsted (Connecticut), est un avocat et homme politique américain d'origine libanaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'université Harvard et de Princeton respectivement en 1955 et 1958, Ralph Nader devient célèbre par ses campagnes en faveur des droits des consommateurs dès les années 1960 avec l'association Public Citizen. S'il n'est plus aujourd'hui membre de cette organisation, il a fondé des dizaines d'autres associations (Knowledge Ecology International, etc.), toutes engagées dans le public interest law (ou cause lawyering), c'est-à-dire la défense de causes, ou de l'« intérêt public », par les juristes.

Il est grec orthodoxe.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Ralph Nader se présenta quatre fois consécutives à l'élection présidentielle américaine.

En 1996 et en 2000, il se présente sous les couleurs du Parti vert, avec Winona LaDuke comme candidate à la vice-présidence.

Critiquant parfois plus âprement encore les démocrates que les républicains, il s'est vu reprocher par le parti démocrate d'avoir conduit à la défaite d'Al Gore en Floride en 2000, lui ôtant les quelques voix qui manquaient pour battre George W. Bush[1].

Lors de l'élection de 2004, avec Peter Camejo comme candidat à la vice-présidence, il se présente comme candidat du Parti réformateur pour deux raisons : il perd à la fois l'investiture du Parti vert (qui a investi David Cobb) et le soutien de Michael Moore, qui a effectué un virage complet en faveur des démocrates, qu'il considérait peu avant comme des clones des républicains. La campagne de Nader se place sur le terrain de la défense des minorités et des plus démunis. Il tient alors régulièrement meeting à l'Université Yale, devant La Tombe, pour montrer la proximité sociale de John Kerry et George W. Bush, tous deux issus de l'organisation Skull and Bones.

Concernant la guerre d'Irak, il souhaite le retrait des troupes américaines et l'élaboration d'un plan de paix. Il met aussi en relation le coût d'une guerre fondée sur un raisonnement « erroné » avec la détérioration des infrastructures internes (école, santé, etc.).

En tant qu'écologiste, il milite pour l'agriculture biologique et la protection de l’environnement face au tout-économique.

Candidat indépendant en novembre 2008, il obtient 0,56 % des suffrages exprimés, soit, pour l'époque, le meilleur score obtenu par un petit candidat à ces élections.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Unsafe at Any Speed. Grossman Publishers, 1965 Traduit en français par Anne-Marie Suppo et Anne de Pérignon sous le titre Ces voitures qui tuent, présenté par Jacques Sallebert, annotations techniques concernant les voitures françaises de Roger Brioult, Flammarion, 1966.
  • Action for a Change (avec Donald Ross, Brett English et Joseph Highland). Penguin (Non-Classics), 1973 Traduction française : Pour une contestation positive. Les étudiants, la qualité de la vie et l'action sociale, Chiron, 1976.
  • Whistle-Blowing (avec Peter J. Petkas and Kate Blackwell). Bantam Press, 1972
  • Corporate Power in America (avec Mark Green)
  • You and Your Pension (avec Kate Blackwell)
  • The Consumer and Corporate Accountability
  • In Pursuit of Justice
  • Corporate Power in America
  • Ralph Nader Congress Project
  • Ralph Nader Presents: A Citizen's Guide to Lobbying
  • Verdicts on Lawyers
  • Who's Poisoning America (avec Ronald Brownstein et John Richard)
  • The Big Boys (avec William Taylor)
  • The Good Fight: Declare Your Independency and Close the Democracy Gap, éd. en poche Harper Collins Pub., 2004
  • Crashing the Party: Taking on the Corporate Government in an Age of Surrender, éd. en poche St. Martin's Pr., 2002
  • Cutting Corporate Welfare, éd. en poche Open Media, 2000
  • No Contest: Corporate Lawyers and the Perversion of Justice in America (avec Wesley J. Smith). 1re éd. Random House Pub. Group, 1996
  • Collision Course: the Truth About Airline Safety (avec Wesley J. Smith). 1re éd. McGraw-Hill Co., 1993
  • Lemon Book: Auto Rights (Avec Clarence Ditlow). 3e éd. Asphodel Pr., 1990
  • Winning the Insurance Game: the Complete Consumer's Guide to Saving Money (avec Wesley J. Smith). 1re éd. Knightsbridge Pub., 1990
  • Menace of Atomic Energy (avec John Abbotts), éd. en poche Norton, W.W. & Co., Inc., 1979
  • Taming the Giant Corporation (avec Joel Seligman et Mark Green), éd. en poche Norton, W. W. & Co., Inc., 1977
  • Canada Firsts (avec Nadia Milleron and Duff Conacher)
  • The Frugal Shopper (avec Wesley J. Smith. )
  • Getting the Best from Your Doctor (avec Wesley J. Smith)
  • Nader on Australia
  • The Ralph Nader Reader, Seven Stories Press, 2000 (ISBN 1-58322-057-7)
  • It Happened in the Kitchen: Recipes for Food and Thought
  • Why Women Pay More (avec Frances Cerra Whittelsley)
  • Children First! A Parent's Guide to Fighting Corporate Predators
  • The Seventeen Traditions, Regan Books, 2007 (ISBN 0-06-123827-9)

Préface[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jon SchwarzJon Schwarz2017-06-25T15:17:18+00:00, « Ralph Nader: The Democrats Are Unable to Defend the U.S. from the “Most Vicious” Republican Party in History », sur The Intercept (consulté le 2 juillet 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]