Ralph Greenson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ralph Greenson
Portrait de Ralph Greenson
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à BerneVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
à Los AngelesVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université ColumbiaVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Psychologue et psychiatreVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université de Californie à Los AngelesVoir et modifier les données sur Wikidata

Ralph Greenson (né Romeo Samuel Greenschpoon le et mort le ), est un célèbre psychiatre et psychanalyste américain qui a - entre autres - traité Marilyn Monroe[1]. , Tony Curtis, Frank Sinatra, Vivien Leigh, etc. Il a fait ses études de médecine en Suisse et a été analysé par Wilhelm Stekel à Vienne puis par Otto Fenichel à Los Angeles. Son rôle de « psychanalyste d'Hollywood » lui a valu admiration, critiques et polémiques[2],[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ralph Greenson, Technique et pratique de la psychanalyse, Paris, PUF, 1977, (ISBN 2-13-034240-X)
  • Michel Schneider, Marilyn dernières séances (roman sur ses rapports à son psychanalyste, prix Interallié, Paris, Grasset, 2006, (ISBN 2-246-70371-9)
  • (en) The Technique and Practice of Psychoanalysis. Vol. I: By Ralph R. Greenson. New York: International Universities Press, Inc., 1967. (Volume II of Ralph Greenson's much used, textbook of psychoanalysis was never written.)
  • (en) The technique and practice of psychoanalysis, Vol.2: A Memorial Volume to Ralph R. Greenson. Monograph series of Ralph R.Greenson Memorial Library of the San Diego Psychoanalytic Society and Institute. Monograph 1. eds. A. Sugarman, R. A. Nemiroff & D. P. Greenson., Madison, CT, International Universities Press, 1992.
  • (en) Explorations in Psychoanalysis: By Ralph R. Greenson, M.D. New York: International Universities Press, Inc., 1978.

Références[modifier | modifier le code]

  1. M. Schneider, Marilyn's Last Sessions (2011)
  2. Greenson, in J. Halliday/P. Fuller eds., The Psychology of Gambling (London 19740 p. 203
  3. Peter Fuller, "Introduction", Halliday/Fuller, Gambling p. 29.

Liens internes[modifier | modifier le code]