Ralph A. Bagnold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le britannique Ralph Alger Bagnold (-) est un général de brigade (brigadier), honoraire (en 1944), et un scientifique physicien et géomorphologue.

Biographie[modifier | modifier le code]

Officier du génie (royal engineers), Ralph Bagnold combat sur le front occidental pendant la Première Guerre mondiale.

Ingénieur diplômé de l'université de Cambridge après la guerre, il se réengage dans le corps des transmissions (Royal Corps of Signals). Affecté en Égypte, il mène de nombreuses explorations dans le désert jusqu'à son départ de l'armée en 1935.

Dans l'entre-deux-guerres il continue à étudier le désert libyen et perfectionne la méthode de conduite sur les sols sablonneux.

Dès le début de la guerre, spécialiste du désert, il rejoint le front africain comme commandant.

Sous l'impulsion du général Archibald Wavell, favorable aux unités commandos, il crée en juillet 1940 le Long Range Desert Group, une unité spécialisée dans les raids en profondeur derrière les lignes allemandes et italiennes en Afrique du Nord.

Après la guerre il poursuit ses études sur le désert et reçoit de nombreuses distinctions scientifiques dont la médaille d'or de la société royale de géographie.

Ses études des formations dunaires et de la physique du mouvement du sable (en anglais) sous l'action éolienne ont été pionnières[1]. Un nombre sans dimension, qui caractérise le type de mouvement dans un milieu granulaire, par glissement d'ensemble façon fluide visqueux, ou pas saltation de grains individuels, est nommé d'après lui. La formation dunaire de sable noir que, dans le cratère martien Gale, l'astrovéhicule Curiosity traverse à partir du sol 1172 de la mission Mars Science Laboratory, a reçu son nom.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Libyan Sands (1935),
  • Movement of Desert Sand (1936),
  • Physics of Blown Sand and Desert Dunes (1941),
  • Motion of Waves in Shallow Water (1946),
  • Flow of Cohesionless Grains in Fluids (1956).

Parmi le fruit de ses travaux scientifiques figure le Nombre de Bagnold.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. les articles de la Wikipedia anglophone, en:Ralph Alger Bagnold, en:Bagnold formula, etc.