Ralph 124C 41+

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ralph 124 C41)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la science-fiction
Cet article est une ébauche concernant la science-fiction.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

ModernElectrics1912-02.jpg

Ralph 124C 41+ est un roman de science-fiction, publié en 1911 par Hugo Gernsback.

Il s'agit d'un roman précurseur de ce qui n'est pas encore de la scientifiction et encore moins de la science-fiction.

Néanmoins c'est ce roman, édité sous forme de pulp, qui est à l'origine de l'engouement des lecteurs américains pour la science-fiction.

Dans cette chronique de l'an 2660, Hugo Gernsback décrit le visiophone, la télévision, le radar et les enregistrements magnétiques.

En référence à ce roman, le personnage principal de la série anime japonaise de science-fiction Ergo Proxy, Re-l Mayer, a pour véritable nom re-l124c41+.

Le nom du roman forme un jeu de mot en langue anglaise : en effet l'expression « 124C 41+ », prononcée à haute voix, est dite « one two four C four one-plus » c'est-à-dire « one to foresee for many (= one-plus) » (un qui doit prévoir pour beaucoup).

Article connexe[modifier | modifier le code]