Raji Sourani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Palestine
Cet article est une ébauche concernant la Palestine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Raji Sourani
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
GazaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Distinctions

Raji Sourani, né en 1953 dans la bande de Gaza, est un avocat et militant des droits de l'homme[1]. Marié et père de deux enfants, il habite dans la bande de Gaza.

Raji Sourani a été emprisonné par les Israéliens pour ses activités politique. Il a aussi été détenu en 1995 par l'Autorité palestinienne pour avoir critiqué la mise en place d'un tribunal de sécurité[2].

Raji Sourani était un prisonnier d'opinion Amnesty International en 1985 et 1988[3], il a reçu le Prix Robert F. Kennedy des droits de l'homme en 1991. Il est membre de la Commission internationale de juristes, vice-président de fédération internationale des ligues des droits de l'homme et président fondateur du Centre palestinien pour les droits de l'homme[4]. Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont le début des travaux a été présenté le 4 mars 2009. Il est récipiendaire du prix Nobel alternatif en 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur le site du PCHR
  2. (en) http://rfkcenter.org/1991-raji-sourani-palestine?lang=en
  3. (en) http://www.guardian.co.uk/profile/sourani-raji
  4. Le Monde, 21 juin 2011