Rajae Maouane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rajae Maouane
Fonctions
Coprésidente d'Ecolo
En fonction depuis le
(1 an, 7 mois et 5 jours)
Prédécesseur Zakia Khattabi
Députée de la Communauté française

(2 mois et 29 jours)
Élection 26 mai 2019
Circonscription Région bruxelloise
Législature 10e
Successeur Margaux De Ré
Députée au Parlement bruxellois

(2 mois et 29 jours)
Élection 26 mai 2019
Législature 7e
Successeur Margaux De Ré
Biographie
Nom de naissance Rajae Maouane
Date de naissance (31 ans)
Lieu de naissance Uccle (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Ecolo

Rajae Maouane née le à Uccle, est une femme politique belge membre et coprésidente d'Ecolo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Rajae Maouane naît le à Uccle d'un père ouvrier et d'une mère au foyer, tous les deux d'origine marocaine[1]. Elle fait ses études secondaires à Laeken (à Maris-Stella) et est passionnée de football[2].

Après des études en communication, elle travaille un temps au journal satirique Pan. Durant ses études à l'institut supérieur de formation sociale et de communication[3], elle réalise des stages comme attachée-adjoint de presse et assistante de directeur de projet à la Stib.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Ses premiers contacts avec le monde politique se font au service de presse d'Ecolo où elle travaille. De 2013 à 2018, elle est conseillère de Sarah Turine, échevine à Molenbeek-Saint-Jean. Elle y est aussi co-secrétaire politique de 2013 à 2015.

Depuis 2016, elle est coprésidente de la régionale bruxelloise d'Ecolo. Elle est également élue en au conseil communal de Molenbeek et en au Parlement bruxellois et de facto au Parlement de la Communauté française[3].

Pour les élections régionales bruxelloises de 2019, elle est désignée 4e sur la liste Ecolo à la Région bruxelloise. Avec un score de 4 297 voix de préférence, elle réalise le 4e score de sa liste[4].

En , elle présente sa candidature à la co-présidence d'Ecolo avec Jean-Marc Nollet[1]. Lors de l'assemblée générale du parti à Namur, le duo récolte 92 % des suffrages[5]. Elle démissionne au même moment de ses postes de députée au Parlement bruxellois et députée de la Communauté française. Sa députée-suppléante Margaux De Ré lui succède alors pour les deux mandats[6].

Mandats politiques[modifier | modifier le code]

Élue, elle siège comme conseillère communale à Molenbeek-Saint-Jean depuis le [3]. Elle fut auparavant députée au Parlement bruxellois [7] et députée de la communauté française[2] avant de devenir coprésidente d'Ecolo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Rajae Maouane, le pari d’une Ecolo sociale mais pas bobo », sur Le Soir Plus (consulté le 27 août 2019)
  2. a et b « Jean-Marc Nollet-Rajae Maouane, seul duo à se présenter à la coprésidence d’Ecolo », sur Lavenir.net (consulté le 27 août 2019)
  3. a b et c « Rajae Maouane, jeune élue molenbeekoise éprise de justice sociale », sur Site-LeVif-FR, (consulté le 27 août 2019)
  4. « Portrait de députée: Rajae Maouane, Molenbeek dans la peau », sur Édition digitale de Bruxelles, (consulté le 21 août 2019)
  5. « Jean-Marc Nollet et Rajae Maouane élus à la coprésidence d’Ecolo avec 92% des suffrages », sur Le Soir, (consulté le 16 septembre 2019)
  6. « Margaux De Ré (Ecolo), la députée inattendue », sur Édition digitale de Bruxelles, (consulté le 5 mars 2020)
  7. « Rajae Maouane — Parlement Francophone Bruxellois », sur www.parlementfrancophone.brussels (consulté le 21 août 2019)


Liens externes[modifier | modifier le code]