Rainbow (yacht)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rainbow.
Rainbow
logo de la classe
Type Monocoque
Classe Classe J
Fonction régate
Histoire
Architecte William Starling Burgess
Fabrication bronze et acier
Lancement 1934
Carrière
Armateur Syndicat Vanderbilt
Pavillon Drapeau des États-Unis États-Unis

Rainbow fut un des derniers voiliers de Classe J construits avant guerre, conçus pour disputer la Coupe de l'America. Il fut mis en chantier en 1934 pour Harold S. Vanderbilt qui avait pu conserver le titre en 1930 avec Enterprise.

Le plan en fut encore confié à l'architecte naval Wiliam Starling Burgess et le bateau fut construit à Bristol (États-Unis).

Harold Vanderbilt l'appela Rainbow (arc-en-ciel), pour marquer son espoir en un avenir meilleur après les moments difficiles vécus lors de la Grande Dépression qui suivit la crise de 1929.

En 1934, la construction fut achevée en 100 jours. Les œuvres vives étaient en feuilles de bronze rivées sur membrures en acier. Cette aberration qui représentait une réelle bombe électrolytique ne permit pas de le conserver très longtemps. Par contre, les innovations les plus marquantes dont il bénéficia furent une bôme flexible haubanée « North Circular » (avec réglage de corde de jupe), la mise en place d'un génois au lieu de l'assemblage d'un foc et d'une trinquette sur le triangle avant et un mât en Duralumin riveté (80 000 rivets) qui avait une longueur de 45 mètres.

Dans les séries de sélection de 1934 Rainbow concourut contre les vétérans de 1930 comme Weetamoe et Yankee. Il a remporté la série avec, comme barreurs, Mike Vanderbilt et Olin Stephens.

Cette victoire a permis à Rainbow de défendre avec succès la Coupe contre le challenger britannique Endeavour 1 de sir Thomas Sopwith. Sans médire sur les qualités du bateau et de son équipage, le grève des marins de l’Endeavour, remplacés au pied levé par un équipage amateur, lui fut favorable.

Il fut vendu pour la démolition en 1940.

Une réplique est lancée en 2012. Ce yacht, est construit en aluminium par les architectes navals Dystkra, selon les règles de JCA. Ce class J navigue sous le numéro JH-2[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]