Rail Rebecq Rognon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rail Rebecq Rognon
(RRR)
Image illustrative de l'article Rail Rebecq Rognon
Aquila et Arthur au 30e anniversaire

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Type d'association Association sans but lucratif
Président Gilbert Hautenauve
Création 1972
Écartement de voie Voie étroite 600 mm
Ligne exploitée Rebecq - Rognon
Site internet http://www.rail-rebecq-rognon.eu

Rail Rebecq Rognon (dit RRR, ou Petit Train Du Bonheur) est une association belge faisant rouler du matériel ferroviaire en voie étroite à Rebecq, dans le Brabant wallon.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1972, le beau-père d'Erik Goegebeur, qui savait la passion de son gendre pour le monde ferroviaire, le met au défi d'acheter une locomotive à vapeur, dont la mise en vente est annoncée dans un journal. Erik Goegebeur relève le défi, et achète une locomotive de 9 tonnes à voie étroite, construite en 1911 par Orenstein & Koppel en Allemagne. Erik, alors importateur Kawasaki en Belgique, met la locomotive dans la cour de ses établissements. La machine avait petite mine sous sa couche de rouille, mais tous les organes principaux étaient encore présents. Une cure de jouvence et une révision mécanique profondes furent nécessaires, mais la locomotive fut remise en ordre de marche.

Mais Erik n'en resta pas là. En 1973, il rachète l'ancienne maison d'aiguilleur de Rognon, le Bloc U, située à la bifurcation des anciennes lignes 115 (Braine-l'Alleud - Tubize - Rebecq - Braine-le-Comte) et 123 (Enghien - Braine-le-Comte), toutes deux démontées (la ligne 123 à partir de 1988 seulement), mais dont l'assiette de voie, bien qu'envahie par la végétation, était conservée. L'achat de sa machine, additionné à sa maison d'aiguilleur fit naturellement germer en lui l'idée de faire rouler sa locomotive à vapeur sur la voie passant devant chez lui. Il prit très vite contact avec les autorités communales; Marcel Bartholomé (dit Pistache), maire et André Fagnard, secrétaire communal. Il reçut une réponse favorable et enthousiaste. L'idée du petit train touristique était née...

Le RRR récupérera des rails de tramway vicinaux utilisés par la ligne reliant Bruxelles à Leerbeek.

Après quelques années de travaux, le petit train du bonheur est inauguré au printemps de 1977.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

L'association exploite actuellement 1 locomotives à vapeur en état de marche, 2 locomotives diesel et 5 voitures passagers (dont une pour personnes à mobilité réduite), sans oublier quelques wagons de travaux. 3 locomotives diesels et 2 locomotives à vapeur sont actuellement non utilisables (cependant, tout don ou aide est le bienvenu pour pouvoir financer les travaux).

La ligne[modifier | modifier le code]

La ligne du RRR est à écartement de 600 mm, communément appelée voie decauville.

Les premières années[modifier | modifier le code]

Au départ, le petit train reliait la gare de Rebecq au Bloc U; une portion de 3,3 km de voies posées par les tout premiers bénévoles de l'association. Cette portion franchit 2 passages à niveau, 1 pont simple, un pont à cinq arches, et, passe en dessous d'un pont.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990, la prolongation via la ligne 123 du Bloc U à Rognon fut commencée et achevée. Cette portion de ligne de 500 m franchit un pont à 5 arches et un pont simple. La gare de Rognon est maintenant le terminus de la ligne touristique, et aucune prolongation n'est envisagée pour le moment; la longueur totale de la ligne est de 3,8 km.

Ouvrages d'art[modifier | modifier le code]

RRR-schem.JPG

La ligne franchit pas moins de 2 ponts, 2 ponts à 5 arches, passe en dessous d'un pont, et franchit 2 passages à niveau sur 3,8 km. En partant de Rebecq, on passe successivement par:

  • Le passage à niveau du "Marais à Scaille" (du nom de la rue qui croise la ligne à cet endroit)
  • Le passage à niveau du Pierreux
  • Le pont de Cabecq (du nom de la route qui passe sous ce pont)
  • Le "Cinq ponts" (premier pont à 5 arches)
  • Sous le "Pont de l'Anglais" (car la route qui passe dessus arrivait à une ferme où s'était réfugié un aviateur anglais abattu sur Rebecq pendant la guerre)
  • Le Bloc U
  • Le "Deuxième cinq ponts" (deuxième pont à 5 arches)
  • Le pont de Rognon
  • Terminus de Rognon

Les gares[modifier | modifier le code]

La ligne comporte 3 gares: Rebecq, Bloc U et Rognon.

Rebecq[modifier | modifier le code]

Rebecq-schem.JPG

La gare de Rebecq est une ancienne gare vicinale et SNCB. Le bâtiment de la gare est toujours présent, et c'est dans celui-ci qu'est organisé l'accueil des voyageurs. Cependant, pour des raisons pratiques, le train n'arrive pas jusqu'au bâtiment de la gare. En effet, il y a une route assez importante passant juste devant la gare, et la franchir en train n'est pas forcément évident. C'est d'autant plus vrai qu'il faudrait couper la route pendant plusieurs jours pour installer une voie, et cela, aux frais de l'association. C'est pourquoi le quai est de l'autre côté de la route. Une seule voie est à quai, tandis qu'un cul de sac donne accès à la voie de remise en tête des locomotives, parallèle à la voie à quai. Il y a un aiguillage fixe talonnable (Cul de sac → ligne, talonnable depuis la voie à quai), tandis que l'aiguillage donnant accès à la ligne est à boule.

Sur le plan schématique des voies (voir à droite), la voie principale est représentée en rouge. Les voies de manœuvres sont représentées en vert, le quai en rose, et la route en noir.

Bloc U[modifier | modifier le code]

Bloc-u-schem.JPG

C'est au Bloc U qu'est installé le dépôt de l'association. Depuis l'installation d'un bar et de commodités de restauration, la disposition en 4 voies a été modifiée. Depuis lors, le dépôt est scindé en 2 parties (côté Rebecq et côté Rognon). Les voies de garage côté Rebecq ne sont presque plus utilisées. Côté Rognon, les voies sont principalement utilisées pour garer les locomotives.

Sur le plan schématique des voies (voir à droite), le côté Rebecq est en haut, le côté Rognon en bas. La voie principale est représentée en rouge, les voies de manœuvre en vert, les voies de garage en bleu, le quai en rose, le dépôt (couvert) en brun, le bar en jaune et le Bloc U en lui-même en noir.

Rognon[modifier | modifier le code]

Rognon-schem.JPG

La gare de Rognon est en fait plutôt une halte, constituée d'un quai et d'une voie de manœuvre. C'est le terminus de la ligne. Il y a un cul de sac accessible depuis la voie principale. L'aiguillage envoyant sur la voie de manœuvre est talonnable depuis la voie principale vers le cul de sac, et est fixe depuis le cul de sac vers la voie de manœuvre. Côté ligne (entrée de gare), l'aiguillage est à boule.

Sur le plan schématique des voies (voir à droite), la voie principale est représentée en rouge. Les voies de manœuvres sont représentées en vert et le quai en rose.

Circulation des trains[modifier | modifier le code]

Circulations régulières[modifier | modifier le code]

En circulation régulière, le train part de Rebecq, passe sans arrêt au Bloc U (toutefois un arrêt de service est possible), jusque Rognon. À Rognon, la machine est découplée, pour se remettre en tête de rame dans l'autre sens. Les voyageurs peuvent descendre sur le quai le temps de la manœuvre. Le train repart, et s'arrête au Bloc U, durant environ 1/4 d'heure, ce qui permet aux voyageurs de visiter le dépôt, de voir le matériel roulant et de boire un boisson au bar. Ensuite le train repart jusque Rebecq. L'aller-retour dure environ 1h.

Le train circule en traction vapeur tous les dimanches et jours fériés du 1er avril jusque fin septembre, avec 3 départs à 14h30, 16h00 et 17h30. Il circule aussi en traction diesel tous les samedis de juillet à septembre, où le départ est fixé à 15h00.

Circulations spéciales[modifier | modifier le code]

À certaines grandes occasions, l'association met des trains supplémentaires en circulation ouverts au public. Il est aussi possible de réserver une circulation (diesel ou vapeur) en dehors des circulations ouvertes au public.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel du Rail Rebecq Rognon

Site d'un des machinistes

Maison du Tourisme du Roman Païs