Rage au volant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un embouteillage peut provoquer de la rage au volant.

La rage au volant (en anglais, road rage) est une forme extrême de conduite dangereuse[1]. Le talonnage, les excès de vitesse ou ne pas céder le passage peuvent causer de la frustration et de la colère, ce qui peut entraîner des conflits entre des conducteurs dus à la rage au volant[2].

L'expression serait née aux États-Unis en 1987-1988 quand les autotroutes 405, 110 et 10 dans la région de Los Angeles sont le théâtre de fusillades[3].

Le terme a surtout été popularisée depuis quelques années par les nombreuses vidéos disponibles sur Internet filmées avec l'aide de dashcam.

Des recherches ont établi que les individus souffrant de la rage au volant sont très souvent des hommes blancs (à 96 %) et ils ont un âge moyen de 33 ans[4]. Un cas extrême de rage au volant s'est déroulé en Allemagne, où un chauffeur de camion a tiré des balles plus de 700 fois, à partir de son camion, en direction de véhicules circulant sur les autoroutes[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Travaux publics et services gouvernementaux Canada, « Road rage », Gouvernement du Canada,‎ (consulté le 26 avril 2013)
  2. Imprimeur de la Reine pour l'Ontario, « Situation particulière : Conduite agressive et rage au volant », Gouvernement de l'Ontario,‎ (consulté le 26 avril 2013)
  3. (en) Gary Martin, Road rage sur le site The Phrase Finder, 1996-2013
  4. (en) R. A. Sansone et L. A. Sansone, « Road Rage: What’s Driving It? », Psychiatry, Edgmont, vol. 7, no 7,‎ , p. 14-18 (PMID PMC2922361, lire en ligne).
  5. (en) Kate Connolly, « Autobahn sniper admits more than 700 road rage shootings in Germany », The Guardian,‎ (lire en ligne)