Raffinerie de Lavéra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Raffinerie de Lavéra
Image illustrative de l’article Raffinerie de Lavéra
Le complexe pétrochimique de Lavéra est situé face à la Méditerranée.
Présentation
Coordonnées 43° 23′ 19″ nord, 4° 59′ 51″ est
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ville Lavéra, un hameau de Martigues
Compagnie Petroineos
Fondation 1933
Caractéristiques techniques
Capacité 210 000 barils par jour[1]
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

La raffinerie de Lavéra est une raffinerie de pétrole brut, située à Lavéra, un hameau de Martigues, dans le département des Bouches-du-Rhône, en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

La raffinerie de Lavéra a été mise en service en 1933 avec une capacité annuelle de traitement de 350 000 tonnes de pétrole brut, l'effectif de la raffinerie et du dépôt étant alors de 450 personnes.

Construite par la Société générale des huiles de pétrole, cette raffinerie a appartenu à la compagnie BP jusqu'en 2005, a été transférée à Innovene, filiale de BP, puis a été rachetée la même année par Ineos[2].

En 2011, un accord est signé entre Ineos et la société pétrolière chinoise Petrochina : cet accord débouche sur la création de la filiale Petroineos qui exploite aujourd'hui les raffineries de Lavéra et de Grangemouth, en Écosse[1].

Moyens[modifier | modifier le code]

La capacité annuelle de traitement de brut de la raffinerie est de 210 000 barils par jour[1], soit une capacité annuelle de l'ordre de dix millions de tonnes. Elle expédie les produits raffinés (essences, gazoles, kérosène, fiouls lourds, bitumes) par des points de chargement route, fer et eau annexés à la raffinerie. Les expéditions par oléoduc se font sur le réseau SPMR (la Société des pipelines Méditerranée-Rhône), exploité par la société Trapil, réseau qui dessert les dépôts de la Côte d'Azur, de la vallée du Rhône, des Alpes et de la Suisse.

La raffinerie de Lavéra est aussi la source d'alimentation du vapocraqueur d'une capacité de 750 000 tonnes par an, appartenant à la société Naphtachimie, filiale à 50/50 de Total et Ineos.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]