Raffinerie de Jubail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Raffinerie de Jubail
Présentation
Pays Arabie saoudite
Région Ach-Charqiya
Ville Al-Jubayl
Compagnie Saudi Aramco et Total
Fondation 2014
Caractéristiques techniques
Capacité 400 000 barils par jour
Produits GPL, essence, gasoil, JP-5, fioul, bitume[1]
Localisation

La raffinerie de Jubail ou Jubayl (en arabe : الجبيل Al Jubayl) est située près de la ville d'Al-Jubayl dans la province d'Ach-Charqiya dans l'Est de l'Arabie saoudite, sur le golfe Persique. Elle est dirigée par Saudi Aramco (la compagnie pétrolière nationale saoudienne) et Total[2]. C'est l'une des plus importantes raffineries de pétrole du monde avec une capacité de raffinage de 400 000 barils par jour[3].

Historique et chiffres[modifier | modifier le code]

Ce projet a été lancé par Total en 2005[4], mis en service en 2013 et est pleinement opérationnel depuis 2014. La raffinerie de Jubail est l'une des plus grandes raffineries en activité. Son fonctionnement est assuré par la société Satorp (acronyme de Saudi Aramco Total Refining and Petrochemical Company)[5]. Cette dernière est une coentreprise créée en 2008 et détenue à 37,5 % par Total et à 62,5 % par le pétrolier national saoudien Saudi Aramco[6].

En , le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud d'Arabie saoudite inaugure la raffinerie de Jubail[7].

Son coût de construction a été estimé à plus de 9,6 milliards de dollars. En pleine puissance, la raffinerie peut produire plus de 400 000 barils par jour[8]. S’étendant sur prés de cinq cents hectares (sept cents terrains de football), elle est la plus grande raffinerie de Total ; sa torchère principale atteint 175 mètres[9]. Aujourd'hui elle fait partie des trois raffineries les plus rentables situées à l'est du canal de Suez[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) A barrel Full, « Ras Tanura Refinery », sur abarrelfull.wikidot.com, (consulté le 15 novembre 2013)
  2. Jean-Claude Bourbon, « Jubail, la nouvelle raffinerie géante de Total », La Croix, (ISSN 0242-6056, consulté le 14 décembre 2016)
  3. Ludovic Dupin, « L'usine de l'énergie - Jubail : les dix chiffres vertigineux de l'une des plus grandes raffineries du monde », L'Usine nouvelle, (consulté le 14 décembre 2016)
  4. « Technip remporte un nouveau contrat pour la raffinerie de Jubail en Arabie Saoudite », Technip, (consulté le 18 décembre 2016)
  5. Jean-Guy Debord, « Europétrole, le portail de l'industrie du pétrole, du gaz et de l'énergie », sur euro-petrole.com (consulté le 18 décembre 2016)
  6. « Total en Arabie Saoudite », sur total.com (consulté le 18 décembre 2016)
  7. Jean-Guy Debord, « Synthèse de l'actualité du pétrole et du gaz semaine du 28 novembre au 4 décembre 2016 », sur www.euro-petrole.com (consulté le 8 décembre 2016)
  8. Frédéric De Monicault, « Une raffinerie géante pour Total », Le Figaro, (ISSN 0182-5852, consulté le 18 décembre 2016)
  9. « Le complexe de Jubail affirme sa compétitivité - Info Chimie », sur industrie.com (consulté le 18 décembre 2016)
  10. « Arabie Saoudite : la raffinerie géante de Total a démarré », sur lesechos.fr, (consulté le 18 décembre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]