Rafael Peralta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peralta.
Rafael Peralta Pineda
Présentation
Nom de naissance Rafael Peralta Pineda
Apodo Rafael Peralta
Naissance
La Puebla del Río province de Séville
Nationalité espagnol
Carrière
Distinction 1970 cartel des « Cavaliers de l'Apothéose »
Entourage familial
Famille Ángel Peralta (frère)

Rafael Peralta Pineda plus connu comme « Rafael Peralta », né à La Puebla del Río (Espagne, province de Séville) le , est un rejoneador espagnol, frère du prestigieux Ángel Peralta.

Présentation et carrière[modifier | modifier le code]

Le , il se présente à Madrid face à un taureau de Jesús Sánchez Cobaleda, dans une corrida mixte à laquelle participent également les matadors Julio Aparicio Martínez (père de Julio Aparicio Díaz), Manolo Vázquez et César Girón[1].

En 1966, son cheval « Tamborel » est encorné dans les arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville. Très affecté, il ne réapparaîtra qu'en 1970 pour le cartel des « Cavaliers de l'apothéose », et il termine sa saison avec quatre-vingt-deux corridas. Dix ans plus tard, il compte encore à son palmarès plus de soixante corridas[1].

Le 15 mai 1980, il fait avec son frère Ángel Peralta un mano a mano d'anthologie à Carmona, face à du bétail de Samuel Lupi. Il coupe deux oreilles et la queueref name="Bérard 738"/>.

Le 3 mai 1987, il fête ses trente ans de rejoneador en compagnie de son frère Ángel, des rejoneadors Luis Valdenebro, Javier Buendía, João Moura, et Antonio Ignacio Vargas[1].

À partir de 1995, il participe encore à une vingtaine de corridas, mais aussi à des émissions de télévision[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Bérard (dir.), Histoire et dictionnaire de la Tauromachie, Paris, Bouquins Laffont, (ISBN 2221092465)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Bérard 2003, p. 738

Voir aussi[modifier | modifier le code]