Rafael Payare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rafael Payare (né le ) est un chef d'orchestre vénézuélien.

Rafael Payare

Naissance (40 ans)
Puerto la Cruz, Drapeau du Venezuela Venezuela
Activité principale Chef d'orchestre
Formation El Sistema
Maîtres José Antonio Abreu
Conjoint Alisa Weilerstein
Distinctions honorifiques Concours Nicolai Malko

Biographie[modifier | modifier le code]

Rafael Payare est né à Puerto la Cruz, Venezuela[1],

Ses parents étaient Trina Torres de Payare, enseignante à l'école primaire El Paraíso de Puerto La Cruz, et Juan R. Payare, cartographe de la Ville de Puerto La Cruz[2].

Rafael Payare a commencé ses études de musique à l'âge de 14 ans au Núcleo à Puerto la Cruz, apprenant le cor français. Il est diplômé de l'Universidad Nacional Experimental de Las Artes. Lui et son frère Joel ont chacun rejoint El Sistema[3]. Rafael est finalement devenu le cor principal de l'Orchestre symphonique Simón Bolívar.

En 2004, Payare a commencé à étudier avec José Antonio Abreu. Il gagne le premier prix au Concours Nicolai Malko pour jeunes chefs d'orchestre en mai 2012, et devient par la suite chef assistant de Claudio Abbado pendant le travail d'Abbado avec l'Orchestre symphonique Simón Bolívar, et de Daniel Barenboim au Staatsoper de Berlin.

En octobre 2013, Payare dirige pour la première fois l'Orchestre d'Ulster, et sur la base de cette apparition, l'Orchestre d'Ulster annonce la nomination de Payare comme leur 13e chef d'orchestre, effectif à compter de la saison 2014-2015[4]. Cet événement marquait le premier poste orchestral de Payare. En octobre 2016, l'orchestre a annoncé la prolongation du contrat de Payare jusqu’à la saison 2018-2019, ainsi qu'un changement de son titre de chef d'orchestre à directeur musical[5]. En février 2018, l'orchestre annonce la conclusion prévue de sa direction musicale à la fin de la saison 2018-2019, et il a depuis le titre de chef d'orchestre lauréat de l'orchestre[6].

Aux États-Unis, Payare travaille comme assistant de Lorin Maazel au festival de Castleton[7]. Après la mort de Maazel en 2014, Payare devient le chef d'orchestre principal du festival en 2015[8]. En janvier 2018, Payare dirige pour la première fois l'Orchestre symphonique de San Diego en tant qu'invité[9]. Sur la base de ce concert, l'orchestre le nomme comme son prochain directeur musical, à compter du avec un contrat initial de quatre ans, et prend le titre de directeur musical désigné avec effet immédiat[10]. En octobre 2020, l'Orchestre symphonique de San Diego annonce une prolongation du contrat de Payare en tant que directeur musical jusqu'à la saison 2025-2026[11].

Payare dirige pour la première fois l'Orchestre symphonique de Montréal en 2018. Il revient comme chef invité de l'OSM en 2019. En janvier 2021, l'OSM annonce la nomination de Payare comme prochain directeur musical, à compter de la saison 2022-2023, avec un contrat initial de 5 saisons. Il détient le titre de directeur musical désigné pour la saison 2021-2022[12].

Payare et la violoncelliste américaine Alisa Weilerstein se sont mariés le 18 août 2013. Le couple a une fille et réside à Berlin[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Meet the Maestro: Rafael Payare », sur Rhinegold, (consulté le 14 janvier 2021)
  2. (en-US) « Alisa Weilerstein and Rafael Payare (Published 2013) », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 14 janvier 2021)
  3. (en-GB) « He's got rock star looks and a very famous cellist wife ... meet the conductor about to make a baton charge on the Ulster Orchestra », belfasttelegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 14 janvier 2021)
  4. (en) « Rafael Payare appointed chief conductor in Ulster », sur Gramophone (consulté le 14 janvier 2021)
  5. (en-GB) « Rafael gives Ulster Orchestra the perfect 50th birthday gift », belfasttelegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 14 janvier 2021)
  6. (en-GB) « Ulster Orchestra baton to be passed on as Payare bows out », belfasttelegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 14 janvier 2021)
  7. Christophe Huss, « Rafael Payare à livre ouvert », sur Le Devoir, (consulté le 16 janvier 2021)
  8. (en-US) Anne Midgette, « The Widow: Dietlinde Turban Maazel takes over Castleton », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le 14 janvier 2021)
  9. (en-US) Facebook et Twitter, « Steven Schick amazes in Roberto Sierra's exuberant percussion concerto », sur San Diego Union-Tribune, (consulté le 14 janvier 2021)
  10. (en-US) Facebook et Twitter, « San Diego Symphony names Rafael Payare as its next music director », sur San Diego Union-Tribune, (consulté le 14 janvier 2021)
  11. (en) « Acclaimed Conductor and Music Director extends contract through 2026 », sur sandiegosymphony.org, (consulté le 14 janvier 2021)
  12. « Rafael Payare nommé à la tête de l’OSM | « C’est comme rencontrer son âme sœur » », sur La Presse, (consulté le 14 janvier 2021)
  13. (en-US) Facebook et Twitter, « San Diego Symphony names Rafael Payare as its next music director », sur San Diego Union-Tribune, (consulté le 14 janvier 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]